L'histoire d'un père de trois enfants, en bonne santé et en forme, âgé de 41 ans et décédé après avoir bu un verre "innocent"

La vie de cette famille a changé pour toujours le matin du 5 février 2011, quand le mari de 41 ans, en très bonne santé, en forme, est décédé après avoir bu un verre "innocent".

Une triste fin pour un homme en pleine santé

« Je me suis réveillé pour l'entendre haleter. Je pensais à ce moment-là: «Est-ce que cela se passe réellement? Comment cela se passe-t-il? », a dit la femme qui était surprise d’entendre haleter son mari qui faisait de l’exercice physique quotidien et venait de subir un examen physique complet un mois plus tôt - y compris un test d’ECG et un test de stress sur son cœur qu’il avait réussi avec brio.

Elle, qui se remettait de l’opération au dos qu’elle avait subie trois mois auparavant, a dû mettre son mari au sol pour faire la RCP, ce qu’elle ne savait pas effectuer.

« Alors que je regardais mon mari virer du bleu au gris, j'ai crié à Dieu de VEUILLEZ ne pas prendre mon mari! Je l'ai supplié de ne pas nous quitter, moi et les garçons, et lui ai dit à quel point nous l'aimions et avions besoin de lui. J'étais au téléphone avec le 911 alors qu'ils me guidaient dans la RCR », se souvient l’épouse éplorée dans l'histoire relatée sur Facebook.

Arrivés sur place les ambulanciers paramédicaux ont pris le relais. Et tandis qu’ils opéraient la femme se rappelle le moment où elle a senti que son esprit quittait son corps.

«Oh mon Dieu, il vient de partir!», s’est-elle écriée avant que les ambulanciers l'ont fait quitter la pièce.

Une fois à l’hôpital elle se rappelle que le médecin lui a dit: «Votre mari est un homme très en forme et son cœur est en réalité fort comme celui d'un homme de 25 ans. Il n’est pas normal pour un homme en bonne santé, âgé de 41 ans, qui ne boit pas et ne fume pas, qui a ce qui semble être un cœur fort et qui vient tout juste de souffrir d’un trouble physique, de subir un arrêt cardiaque. Nous devons trouver la cause de cela. »

Après une série de questionnements concernant les habitudes du mari, le médecin lui a demandé s'il buvait des boissons énergisantes.

« J'ai dit oui, mais une fois par jour en général, il se rendait au travail. Le médecin a immédiatement déclaré que cela expliquerait le taux de sucre élevé avec lequel il est entré, la plupart de ces boissons étaient riches en sucre. Ils l'ont ensuite testé et il est revenu avec des niveaux élevés de caféine. Le médecin a expliqué qu'il suffit d'une seule boisson énergisante pour ralentir le rythme cardiaque et provoquer une arythmie cardiaque. Il a expliqué qu'ils voyaient beaucoup plus de cas de personnes souffrant d'événements cardiaques causés par des boissons énergisantes, en particulier de personnes qui les mélangeaient à de l'alcool. Ses mots exacts étaient les suivants: "Les gens qui boivent ces boissons jouent à la roulette russe avec leur vie." J'ai été époustouflé et je ne pouvais pas croire qu'un seul verre pouvait faire ces dégâts. Mon mari a été sorti de son coma médicalement provoqué mais il est resté inconscient », regretta la femme.

Après que le mari ait passé deux semaines, inconscient à l'hôpital, une équipe de médecins lui a dit que son mari souffrait d'une lésion cérébrale anoxique causée par un manque d'oxygène dans le cerveau. Le cerveau de son mari a continué de s'emparer et 10 jours après son admission, on lui a dit qu'il était en réalité mort cérébralement et qu'il ne pouvait rien faire de plus.

Elle a dû rentrer chez elle et trouver un moyen d’expliquer à ses enfants que leur papa ne rentrerait plus jamais à la maison. Ensuite, le 19 février 2011, au lendemain du 9e anniversaire de son fils aîné, elle a emmené mes garçons à l’hôpital pour voir et dire au revoir à leur père. Les infirmières ont essayé d’enlever le plus de tubes possibles afin que ses fils ne soient pas effrayés.

Les boissons énergisantes sont toxiques

« Je suis resté sous le choc et étourdi pendant des mois, puis la colère s’est installée. Je ne pouvais tout simplement pas accepter qu’un seul verre stupide puisse tuer mon mari en bonne santé. J'ai commencé à faire mes propres recherches et j'ai constaté à quel point ces boissons étaient mauvaises. J'ai constaté que ces boissons étaient déjà interdites dans de nombreux pays d'Europe du Nord. J'ai appris qu'en plus des quantités déjà élevées de caféine et de sucre dans ces boissons, le guarana se décompose en une forme de caféine qui lui est propre. J'ai appris que la taurine contenue dans ces boissons avait également endommagé le cerveau de rats de laboratoire. J’ai appris que plusieurs équipes de la Ligue majeure de baseball avaient interdit à leurs joueurs de boire des boissons énergisantes, mais ces organisations avaient du mal à faire respecter cette interdiction car ce n’était pas une substance illégale. J’ai appris que le DOD (ministère de la Défense) décourage nos militaires de boire ces boissons qui sont consommées par nos troupes », regrette la femme en état de colère contre les boissons énergisantes qui ont couté la vie à son mari.

Selon une étude publiée en 2011, les boissons énergisantes pourraient contribuer aux symptômes du SSPT chez les soldats post-déployés. Une autre étude indique que le mélange de boissons énergisantes avec de l'alcool a les mêmes effets que la cocaïne.

Et selon une autre étude qui a été présentée à l'American Heart Association la même année, une seule boisson énergisante peut nuire aux vaisseaux sanguins. La réalité de la dangerosité de ces boissons existe, il suffit simplement de la rechercher sur Google.

Le mois de février dernier marquait 7 ans depuis que ce mari est parti. Et, sa femme qui ne veut pas que son départ soit en vain, a décidé d’écrire ce message et partager son histoire pour sensibiliser les gens. « Car si cela pouvait aider une seule personne, sa mort n’était pas dénuée de sens », espère-t-elle.

Suivez ce lien si vous désirez connaitre les premiers signes d'alerte d'une dépression nerveuse que personne ne devrait ignorer.

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Voulez-vous voir plus de vidéos de vos stars préférées? Abonnez-vous à notre Chaîne Youtube!