Auvergne-Rhône-Alpes: Augmentation de la rougeole, 18 victimes ont été recensés dans la station de Val Thorens (Savoie)

CONTAGION. Depuis le début de l’année 2019, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a déclaré l’exacerbation du cas de rougeole en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette épidémie embrassait la station de ski savoyarde, se propageait et s’accroissait dans toute la région.

En effet, la rougeole touche actuellement plusieurs régions françaises et l’augmentation rapide des nombres de cas  peut faire craindre une nouvelle épidémie importante sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, l’ARS  incite à tous de vérifier sa vaccination et celle de ses enfants à la veille des premières vacances d’hiver.

En Auvergne-Rhône-Alpes, le cas de rougeole s’accroissait. Vendredi dernier, l’Agence régionale de Santé (ARS) a déclaré que 18 victimes ont été atteints dans la station de ski de Val Thorens, en Savoie.

"Il s'agit majoritairement de jeunes adultes saisonniers résidant dans la station",

a précisé l'ARS.

Précisons que durant cette période, cette station de ski accueillait de nombreux touristes français ainsi que des étrangers. Le risque de contamination est, malheureusement, fort dans cet endroit.

EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : 12 AUTRES VICTIMES

L'infection épidémique ne cesse d’augmenter depuis ces trois dernières années. Si 8 cas ont été recensés dans la région en 2016, ce chiffre s’est multiplié en cinq en 2017 avec 45 victimes et s’est notamment doublé en 2018 avec 84 cas.

En tenant compte de cet accroissement, cette région court un plus grand risque d'être gravement atteinte cette année. Selon l’ARS, mis à part les 18 cas recensés, ce 4 février 2019, en dehors du foyer épidémique de Val Thorens, 12 autres cas ont été signalés dans la région, dont 7 dans le Rhône, 2 dans la Drôme et un dans l'Ain, la Loire et la Haute-Savoie.

L’Organisme Santé publique France, dans son dernier bulletin épidémiologique a signalé une forte recrudescence de cette épidémie depuis fin 2017 après une baisse considérable, de 2012 à 2016. Mais malheureusement, au 11 novembre 2018, cet organisme signalait plus de 2800 victimes déclarés dont 3 décès.

Photo : Shutterstock

Photo : Shutterstock

Finalement, face à cette situation, l’ARS sensibilisait les habitants à se faire vacciner car c’est le seul moyen de se protéger et de protéger ses proches.

Au mois de janvier, la France a aussi dû faire face à une terrible épidémie de grippe qui a affecté absolument tous les départements.

Photo : GettyImage

Photo : GettyImage

Elle affecte en général les personnes âgées, plus de 75 ans et les enfants en bas âge, moins de 5 ans qui sont mis en danger par la maladie. Douze mille patients se sont rendus dans des hopitaux.

Les postes connexes
Santé Mar 03, 2019
La rougeole refait surface, dont le pays majeur de la recrudescence à l’échelle mondiale est la France
Santé Feb 26, 2019
En Costa Rica, une famille française soupçonnée d'avoir réintroduit la rougeole
Feb 07, 2019
L'épidémie de grippe remet l'efficacité du vaccin en question: plus d'un millier de personnes sont mortes
Jan 24, 2019
L'épidémie de grippe s'est installée dans toutes les régions de France sauf en Normandie