Emmanuel Macron à propos des émeutes à Paris : "seront interdits à toute forme de rassemblement"

Être à la tête d'une grande nation n'est pas toujours facile, et face aux prises de responsabilités afférentes, le Chef de l'État se doit d'être performant dans ses tâches. Vis-à-vis de la crise que traverse la France actuellement, Emmanuel Macron est en voie de prendre des décisions adéquates, quelque peu inattendues.      

Ce lundi 18 mars, pendant un débat organisé à l'Élysée, le président Emmanuel Macron s'exprimait devant une soixantaine d'intellectuels.

La séquence a été diffusée sur France Culture. Durant ce débat, le chef de l'État est revenu sur ce qui s'était passé samedi dernier à Paris, en marge du 18ème acte des "Gilets jaunes".

On peut alors dire que les attitudes des manifestants dans ce dernier rassemblement ne lui a pas du tout plu, voire même l'a rendu furieux.

Ces gestes qu'il qualifie d'"une émeute de casseurs" qui est à ne pas confondre avec une simple manifestation selon lui.

"Il y a des manifestations dans toutes les démocraties. La manifestation est protégée constitutionnellement parce qu'elle est l'expression libre mais respectueuse de la liberté des autres, d'une opinion.

Mais je ne confondrai pas la manifestation avec ce qui s'est passé samedi",

ajoute le locataire de l'Élysée avec fermeté.

UNE INTERDICTION FORMELLE

Emmanuel Macron a rappelé les règles de déroulement d'une vraie manifestation.

"dans un régime d'autorisation. Les gens qui l'organisent déposent un tracé, qui est autorisé et encadré. Là, on a des gens qui ne savent plus pourquoi ils sont dehors, sauf détruire.",

exprime-t-il à propos des faits troublants survenus ce samedi.