Cancer du col utérin : les symptômes et les facteurs de risque de l’un des cancers les plus couramment diagnostiqués

Si pour la plupart du temps, le cancer du col de l'utérus est dépourvu de symptômes, il peut pourtant être quelquefois signalé par des signes cliniques plus ou moins discrets sur lesquels on doit rester alerte.

Avec ses débuts qui ne présentent habituellement aucun signe ou symptôme, l'importance de se soumettre régulièrement à un test de Pap [frottis cervical, NDLR] s'accentue de plus en plus. Car, avec ce dépistage, de nombreuses femmes qui n'auraient pas su qu'elles souffraient de la maladie ont pu être traitées à temps après leur diagnostic.

Ce cancer, qui fait partie de ceux les plus couramment diagnostiqués, commence dans les cellules qui revêtent la partie inférieure et étroite de l'utérus que l'on surnomme le col. Toutefois, cette maladie est très lente dans son évolution, ce qui permettra à la majorité des femmes traitées de jouir d'une parfaite et complète guérison.

Une femme avec ses mains reposant sur son entrejambe. Système reproducteur fminin. | Shutterstock

Une femme avec ses mains reposant sur son entrejambe. Système reproducteur fminin. | Shutterstock

SOURCE DU CANCER CERVICAL

Le virus papillome humain (VPH), qui présente plus d’une centaine de souches de la même famille, semble être l'origine de ce cancer qui est causé par une infection transmissible sexuellement (ITS). En général très répandues, les infections au VPH sont, en majeure partie, maîtrisées par le système immunitaire qui s'assure de supprimer le virus dans le corps sans autre conséquence.

Virus Papillomes Humains (VPH), virus qui provoque des verrues situées principalement sur les mains et les pieds. Certaines souches infectent les organes génitaux et peuvent provoquer un cancer du col utérin. Illustration 3D. | Shutterstock

Virus Papillomes Humains (VPH), virus qui provoque des verrues situées principalement sur les mains et les pieds. Certaines souches infectent les organes génitaux et peuvent provoquer un cancer du col utérin. Illustration 3D. | Shutterstock

Dans certains cas, des verrues génitales (condylomes) sont occasionnées par le virus sur la vulve, dans le vagin ou sur le col de l’utérus. Ces verrues doivent être souvent traitées par le médecin dans le but d’assister le système immunitaire dans l'élimination du virus.

Il arrive rarement parfois que le virus subsiste au fil des ans jusqu'à transformer les cellules qui couvrent le col de l’utérus en cellules cancéreuses qui suscitent une tumeur a force de se multiplier à un rythme effréné.

Vue antérieure de l’utérus, du tube de Fallope, de l’ovaire, du col utérin. | Shutterstock

Vue antérieure de l’utérus, du tube de Fallope, de l’ovaire, du col utérin. | Shutterstock

LES SYMPTÔMES À SUIVRE

Si à ses débuts, le cancer du col de l’utérus se forme habituellement de manière relativement discrète, il faut tout de même rester vigilantes quant à certains signes qui sons susceptible de se manifester lorsque le cancer est plus avancé, tels que des saignements vaginaux après les relations sexuelles, entre les menstruations ou après la ménopause, des règles plus abondantes ou plus longues, des écoulements vaginaux qui présentent un caractère infect, des douleurs durant les relations sexuelles, de la fatigue intense, des changement dans les selles, ou encore des douleurs au bassin ou au bas du dos.

Modèle d’examen d’organes reproducteurs féminins entouré de tests de laboratoire, d’équipement médicaux et de résultats d’examens. | Shutterstock

Modèle d’examen d’organes reproducteurs féminins entouré de tests de laboratoire, d’équipement médicaux et de résultats d’examens. | Shutterstock

Avec ces signes subtils que votre corps peut vous envoyer en cas de cancer du col de l’utérus, un examen gynécologique sera on ne peut plus utile dans le cadre de dépistage d'une éventuelle tumeur et pourra permettre de préciser le développement à travers par d'autres bilan d'extension du cancer.

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Les postes connexes
Santé Apr 25, 2019
Voici les symptômes du dangereux papillomavirus humain que vous devriez connaître
Santé Apr 04, 2019
Papillomavirus, les verrues qui peuvent déclencher un cancer : les symptômes et les risques
Jan 09, 2019
Signes que votre partenaire est peut-être infecté par le virus du papillome humain
Santé Apr 02, 2019
Cancer du poumon : 9 signes avant-coureurs qui aideront à reconnaître cette maladie