logo
La source: undefined

Une femme a prétendu être enceinte pendant 9 mois, puis a affirmé que des gangsters avaient pris le bébé dans son ventre

author
29 sept. 2018
03:38
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Un cas plutôt bizarre s'est produit en Colombie. Une femme a simulé grossesse et enlèvement pour attirer l'attention de son mari.

Annonces

Antenola Milena Padilla, âgée de 37 ans, a déployé beaucoup d'efforts pour capter l'attention de son époux et le convaincre de rester engagée envers elle. Milena Padilla aurait façonné le ventre de grossesse de coussins pendant 9 mois et aurait falsifié des documents afin de présenter des résultats d'échographies téléchargés sur Internet. En plus des coussins, des chiffons ont été utilisés pour convaincre son mari et sa famille de sa grossesse.

Milena Padilla a pu continuer jusqu'à la date prévue pour la naissance du bébé mystérieux. C’est là que l’intrigue s’est épaissie car il n’y avait pas de bébé à mettre au monde et elle devrait rendre compte de ses actes.

Annonces

Mme Padilla a ajouté à son histoire en affirmant qu'elle avait été enlevée par un gang qui avait pris l'enfant à naître de son ventre.

Elle a raconté que le gang l'avait emmenée dans un fourgon rouge après quoi elle avait été droguée, ce qui s'est passé après 10 heures du matin, quand elle a quitté la maison. L’histoire se poursuit alors qu’elle a rapporté qu’à 19 heures, elle avait repris conscience et avait compris qu’elle se trouvait au supermarché.

C'est à ce moment-là qu'elle s'est aussi rendue compte qu'elle n'était plus enceinte. Sa conclusion à cette révélation était qu'elle avait été enlevée par des membres de la bande de trafiquants d'organes qui avaient enlevé son enfant à naître afin de vendre ses parties du corps.

Annonces

À ce moment-là, elle a appelé son mari pour l'informer de son épreuve et sa famille n'a pas ménagé son temps pour l'escorter à l'hôpital Nino Jesus de Soledad pour des examens médicaux. Cela a été fait sans son consentement.

La police locale a ensuite été impliquée par des membres du personnel médical. Cela a abouti à une chasse à l'homme pour retrouver les ravisseurs de gangs présumés.

Annonces
Source : YouTube/El Tiempo

Source : YouTube/El Tiempo

La police a vite compris que l'histoire de Padilla ne concordait pas, car les résultats des tests de l'hôpital indiquaient qu'elle n'était pas enceinte et qu'il n'y avait aucune preuve qu'elle avait été ouverte par un couteau ou un objet pointu.

Annonces

Padilla a fui l’hôpital tôt le matin du 23 septembre.

Source : YouTube/El Tiempo

Source : YouTube/El Tiempo

Cette histoire rappelle celle vécue par le sergent Steven Garcia. Sa femme lui a en effet fait croire que leur enfant était mort-né, avant d'essayer de l'abandonner. Le militaire a été dévasté par la nouvelle. Cependant, il a appris quelque temps plus tard que Marina lui avait menti sur le sort de cet enfant. Le bébé est vivant et c'est un petit garçon et non pas une petite fille.

Annonces

Le 5 février, un officier du ministère de la Sécurité publique de l'Arizona a arrêté une voiture pour excès de vitesse. Les gens qui se trouvaient dans le véhicule étaient Alex et Leslie Hernandez, un couple d'une quarantaine d'années. Avec eux se trouvait un nouveau-né.

L'officier a remarqué qu'Alex et Leslie semblaient très nerveux et ils ont finit par admettre qu'ils n'étaient pas les parents biologiques de l'enfant.

Annonces

Il a été découvert que Marina avait demandé au couple de faire un faux certificat de naissance pour le bébé sur lequel il était inscrit qu'Alex était le père. Celle-ci a refusé de répondre aux questions de la police, mais a avoué au Sergent Garcia qu'il n'était pas le père biologique de l'enfant et que le véritable père n'avait pas été identifié. Aujourd'hui, le sergent se bat pour avoir la garde de celle qu'il considère tout de même comme sa fille.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Un mari demande le divorce lorsque sa femme tombe enceinte pour la cinquième fois - Histoire du jour

23 mai 2022

Une mère de quintuplés ne peut pas payer ses courses, une voix lui dit : "Votre facture est déjà réglée" - Histoire du jour

16 mars 2022

Un bébé survit à une interruption de grossesse et rencontre 27 ans plus tard sa mère biologique : histoire du jour

29 avril 2022

Une danseuse de 18 ans prive ses parents de son prix de 3 millions de dollars après qu'ils l'ont incitée à interrompre sa grossesse - Histoire du jour

07 mars 2022