Retour à ce qui se passait réellement à toutes les étapes de l'affaire Jacqueline Sauvage

Ce lundi 1e octobre, TF1 a diffusé un téléfilm qui retraçait le triste parcours de Jacqueline Sauvage. Un événement qui nous rappelle toutes les étapes qu’elle a dû endurer.

Après avoir enduré les coups, les insultes et les menaces de son mari Norbert Marot, Jacqueline Sauvage livrait un nouveau combat contre la justice.

Pour cause, après avoir été battue pour la énième fois, elle a décidé d’en finir définitivement avec son époux depuis 47 ans.

C’était le 10 septembre 2012 que Jacqueline Sauvage a décidé de faire l’irréparable. Fusil de chasse en main, elle a décidé de tirer trois fois «les yeux fermés» dans le dos de son défunt mari.

Pourtant, ce n’est ni le début ni la fin de son calvaire. Bien avant le jour où elle a tué son mari, Jacqueline Sauvage supportait déjà les coups et les insultes incessants de ce dernier.

Mais ce septembre de 2012, c’était la goutte d’eau qui a fait déborder la vase.

«Le jour où je l'ai tué, il m'avait battue deux fois [...] il m'avait poursuivie dans la maison en menaçant de "me crever" ainsi que les enfants»,

avait-elle confié plus tard à Marie-Claire.

En effet, le couple avait 4 enfants que Norbert Marot appelait «tes putains de filles et ton connard de fils». D’ailleurs, comme leur mère, ces enfants supportaient également la violence en huis clos.

Heureusement pour eux, le calvaire s’est terminé à la mort de leur père. Ce qui n’était pas le cas de Jacqueline Sauvage.

CONDAMNÉE À 10 ANS DE RÉCLUSION CRIMINELLE

Après avoir mis fin aux jours de son marie Norbert Marot, Jacqueline Sauvage a été placée en détention provisoire jusqu’à son premier procès en octobre 2014.

Elle comparaissait libre, mais repart malheureusement menantes en main avec une peine de 10 ans de réclusion criminelle.

Source: YouTube/Three

Source: YouTube/Three

Le procès en appel a eu lieu en décembre 2015, mais malheureusement, la sentence est la même. Enne prend encore une fois 10 ans de réclusion criminelle sans possibilité de libération jusqu’en avril 2018.

LIBÉRÉE PAR FRANÇOIS HOLLANDE

Après le procès en appel, les proches de Jacqueline Sauvage ont réalisé une pétition demandant une grâce présidentielle à l’accusé.

La pétition a obtenu de la part de François Hollande une libération conditionnelle, mais qui pourtant a été refusée.

source:youtube/purepeople.com

source:youtube/purepeople.com

Ce ne sera que le 28 décembre 2016 que Jacqueline Sauvage sera finalement libérée après avoir obtenu une grâce totale toujours de la part de François Hollande.

Les postes connexes
Dec 20, 2018
Un homme a sauvé un cheval sauvage au pattes enchaînés avant que l'animal ne "remercie" son sauveur d'une façon incroyable
Actu France Feb 20, 2019
Affaire Fiona : Le double visage de Cécile, sa mère de 33 ans
People Mar 11, 2019
Deux marches blanches ont été organisées en hommage à Julie, la trentième victime de féminicide de l'année
Actualités Mar 13, 2019
Bernard Tapie : L'homme d'affaires de 76 ans jugé malgré son cancer n'est pas près d'abandonner