Laeticia Hallyday se plaint de Laura Smet et lui pose une question sournoise

Au cours de son entrevue accordée à Paris Match, Laeticia Hallyday a longuement évoqué la bataille qui l'oppose à ses beaux-enfants. Et alors que les négociations sont actuellement suspendues, la maman de Jade et Joy confirme qu'un accord est possible à certaines conditions.

Cela fait déjà environ 10 mois depuis que Laura Smet ait écrit à son père Johnny Hallyday une lettre post-mortem, dans laquelle elle adressait son amour a ce dernier mais laissant également une véritable déclaration de guerre à Laeticia Hallyday.

Après avoir déclaré ne rien avoir reçu de son père après son décès, la jeune réalisatrice s'exclamait:

"Je t’entends, papa, et moi, j’ai choisi de me battre. J’aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c’est comme ça..."

La dernière fois que Laeticia et Laura avaient été vues ensemble était lors des obsèques du Johnny Hallyday, en décembre dernier.

Depuis, si elles communiquent cela ne se fait que par l'intermédiaire de leurs avocats respectifs et par le biais de média. D'ailleurs, lors du passage de Laeticia a Paris pour la promotion de l'album posthume de Johnny Hallyday, les deux femmes ont tout orchestrée pour ne pas se croiser.

Laeticia se plaint

Ce mercredi 24 octobre, plusieurs mois après avoir pris connaissance de cette lettre et des temps de silence, Laeticia Hallyday a évoqué ce sujet dans une interview parue dans le magazine Paris Match.

Si de cette interview, Laeticia parle de Laura en faisant usage d'une petite phrase qui la renvoie à son "statut de « fille de », à qui tout a été offert, une fille de stars pour qui tout est facile", elle se dit prête à faire des concessions sur certaines demandes de ses beaux-enfants.

"On ne m'a pas demandé une guitare, on ne m'a rien demandé" raconte-t-elle au journaliste qui l'interroge avant de continuer en affirmant : "Tout ce que Laura veut, elle peut l'avoir (...) Je n'éprouve aucune haine." 

À la question de savoir si elle est sur le point de trouver un accord avec ses beaux-enfants, la veuve de Johnny confirme que "Ça avance, mais c'est compliqué parce que certaines clauses de confidentialité, qu'elle aimerait voir respectées, ne le sont malheureusement pas toujours."

Les conditions de Laeticia Hallyday

La veuve du Taulier révèle aussi que, n'ayant aucun contact avec Laura et David, tout se passe par le biais des avocats. Mais ce qui l'agace c'est qu'après chaque rencontre entre les avocats, le lendemain, tout se retrouve dans la presse. 

Si le tout est aussi compliqué, Laeticia Hallyday concède que trouver un accord financier serait "certainement" la meilleure idée. Toutefois, certaines conditions doivent être remplies auparavant.

"Ce sont des choses qui se règlent en famille, pas sur la place publique. Tant qu'il n'y aura pas ce respect, les négociations n'avanceront pas, prévient-elle. S'ils ne le font pas pour moi, qu'ils le fassent pour leur père. (...) J'ai tendu la main. Je l'ai tendue au mois d'avril, en juin. Et ces jours-ci, je la tends encore. (...) Il faut beaucoup de courage pour pardonner, souvent les gens n'y arrivent pas. (...) Mes mains sont tendues comme elles l'ont toujours été", a-t-elle conclu.

A quelques jours de l'audience du 30 novembre au TGI de Nanterre, les choses ne tournent toujours pas rond entre les 2 camps autour de l'héritage du rockeur. Et, il parait que la hache de guerre prendra encore quelques efforts provenant des deux partis avant d’être enfin enterrée.

Quant à Laura Smet, elle a une bonne raison de sourire, malgré le battage médiatique de l'album posthume de son père.

En effet, au Festival du Film de Chelsea aux États-Unis qui se déroulait à New York du 18 au 21 octobre dernier, la jeune réalisatrice a été récompensée pour son film Thomas, dans lequel sa propre mère Nathalie Baye joue le rôle principal, Thomas étant quant à lui incarné par Nicolas Herman.

Voulez-vous voir plus de vidéos de vos stars préférées? Abonnez-vous à notre Chaîne Youtube!