Yvelines: Une infirmière a reçu une médaille pour le courage dont elle a fait preuve en sauvant des personnes handicapées d'un incendie

Halima est une aide-soignante au courage exemplaire qui n'a pas hésité à risquer sa vie pour sauver celle de onze handicapés qui se trouvaient dans un incendie.

Elle a reçu une médaille pour avoir fait évacuer toute seule les résidents du foyer Perce-Neige qui se trouve à Mareil-sur-Mauldre au mois de février dernier.

Grâce à son courage et à sa réaction rapide, plus de dix personnes handicapées ont pû être sauvées. Dix mois ont passé depuis son geste héroïque qui vient d'être reconnu officiellement puisqu'elle a été décorée avec la médaille du courage et du dévouement. Ce sont les pompiers du département qui la luit ont remis.

C'est au mois de février dernier, au foyer Perce-Neige, là où elle travaille, que l'incident s'est produit. Aux environs de 23 heures, alors que tous les pensionnaires avaient été mis au lit, la mère de famille a entendu retentir l'alarme incendie. Elle s'est immédiatement mise à chercher ce qui avait bien pu la déclencher mais n'a rien découvert. Afin de faire preuve de prudence, sa directrice lui a cependant demandé de contacter les pompiers.

"J’étais au téléphone avec elle en train d’inspecter le bâtiment quand j’ai poussé une porte coupe-feu. L’ouverture a créé un appel d’air et des flammes sont tombées du plafond," raconte Halima.

Au lieu d'être figée par la peur comme cela aurait pu arriver à de nombreuses personnes, elle a immédiatement réagi et a commencé à faire évacuer toute seule tous les résidents. Ce n'était pas gagné d'avance. En effet, certains des patients sont handicapés moteurs et d'autres sont handicapés mentaux. Leur faire comprendre l'urgence de la situation et les mettre à l'abri a été très compliqué: "A peine sortis, deux sont repartis se coucher, une autre a refusé de quitter sa chambre", se souvient l'héroïne.

Mais qu'à cela ne tienne, Halima ne s'est pas laissé démonter et il lui a fallu à peine sept minutes pour faire évacuer tous les patients. Enfin, c'est ce qu'elle pensait avant que les pompiers n'arrivent. En effet, quand les soldats du feu se sont présentés sur les lieux, elle a compté les résidents se trouvant hors du bâtiment et a réalisé qu'elle n'en avait fait sortir que dix. 

Malgré les avertissements et les interdictions des pompiers, elle repart immédiatement dans le foyer afin de sauver la vie de la dernière patiente. Elle trouve cependant que son acte héroïque est normal.

"Mon mari m’a mise au lit samedi soir, je tremblais de partout. Mais je n’ai fait que mon travail. Je n’allais quand même pas les laisser dans leurs chambres !" déclare-t-elle.

Il faut parfois peu de choses pour devenir un héros. Du courage et une réaction rapide permet à certaines situations déasastreuses de bien se terminer.

Cette histoire nous fait penser à celle de la conductrice d'un bus scolaire qui a sauvé la vie de l'un de ses jeunes passagers qui était en train de s'étouffer.

Quand Ginger Maxville a compris ce qui s'est passé, elle a immédiatement réagit et a réussit à lui sauver la vie. En se servant de la technique de Heimlich, elle lui a fait recracher la pièce qui bloquait sa trachée et a éviter que l'incident ne se transforme en véritable tragédie.

Vous pouvez en apprendre plus sur l'histoire de Ginger Maxville en cliquant ici.

Les postes connexes
Feb 06, 2019
"J’avais une main sur la corde et je tenais mon chat": une survivante de l’incendie de Paris en parle
Jan 15, 2019
Le héros local de Comines: un voisin modeste sauve une jeune mère et son bébé d'un incendie
Jan 18, 2019
Une jeune fille de 3 ans sauve ses parents saoûl d'un incendie à Madrid
International Mar 20, 2019
Ce jeune homme de 25 ans a sacrifié sa vie pour sauver deux petites filles et leur famille d’une voiture en feu