Un bébé a été abandonné dans un pickup. Ses parents expliquent les raisons de leur acte

Le nourrisson avait été découvert à l'arrière d'un pick up dans le Perche ornais le 11 décembre 2018.

Le 11 décembre 2018 à Nogent le Rotrou, en Eure et Loir, une aide soignante rentrait chez elle après le travail quand elle a découvert un bébé à l'arrière de son pick up.

Ce n'est qu'après avoir roulé sur une trentaine de kilomètres qu'elle a remarqué sa présence. Le petit garçon était né seulement quelques heures auparavant et était dans une couverture. En début d’hypothermie, sa température était de 27°C.

De l'ADN féminin retrouvé sur la couverture plus l'ADN du bébé ont permis aux gendarmes de retrouver le père de l'enfant : un jeune homme de 22 ans condamné pour des délits mineurs. Il était en couple avec une jeune fille de 19 ans.

Tous les deux ont été interrogés par la police. La mère a admis que c'était bien son fils, mais qu'elle avait fait un déni de grossesse.

"Elle affirme avoir pris des médicaments achetés sur internet pour avorter. Et avoir fait ensuite des tests de grossesse négatifs. Cet aspect va devoir être vérifié, notamment l'hypothèse du déni de grossesse."

Elle aurait accouché seule dans sa chambre puis fait disparaitre toutes les traces, avant d'abandonner son bébé dans un véhicule sur le parking de l'hôpital.

"Elle a expliqué qu'elle ne se sentait pas en mesure d'élever l'enfant, indique le procureur, elle souhaitait qu'il ait une vie meilleure que celle qu'elle pensait pouvoir lui offrir"

Le père de l'enfant n'était pas au courant que sa compagne était enceinte et a tout découvert lors de la garde à vue. Aucune charge n'a été retenue contre lui. La mère a été mise en examen pour délaissement de mineur. Le bébé se trouve toujours à l'aide sociale à l'enfance de l'Orne.

UN AUTRE ENFANT ABANDONNE

Dans un autre article, nous vous montrons un père filmé par CCTV en disant au revoir et faisant un bisou à son nouveau-né avant de l'abandonner dans une église du Kerala, en Inde.

L'enfant a été retrouvé jeudi dernier à 20h30 par les religieux qui ont appelé la police. Le père prénommé Bitto, 32 ans, et la mère  Prabitha, 28 ans vivant dans le même état ont été tous les deux arrêtés