Damien, 34 ans, qui a découvert un rongeur dans son Coca-Cola, fait un témoignage poignant (Vidéo)

Damien, un homme originaire de Seine-et-Marne de 34 ans, raconte une horrible découverte qu'il a faite après avoir bu une canette de Coca-Cola en entier dans sa demeure de Varenne-sur-Seine. Ayant été contactée, la marque nie l’incident.

UNE DÉCOUVERTE DÉSAGRÉABLE

Le 7 mars dernier, Damien qui est âgé de 34 ans, a reçu sa commande de pizza accompagnée d'une canette de Coca de son restaurant habituel près de son travail. Une canette qu'il boira non pas lors du repas, mais à son retour chez lui, comme il l'a confié au Parisien. Rien d'anormal tel que des arrière-goûts ou autres textures suspectes.

Ayant terminé la cannette, Damien "la vide pour éviter que le fond ne coule dans la poubelle". Et c'est là, qu'il a fait une nouvelle découverte qu'il aurait préféré ne pas faire. Constatant que la canette est loin d'être vide, il réalisera en quelques instants la raison derrière ce poids. En effet, il y avait un rongeur mort qui gisait au fond de la canette.

Damien raconte comment il a découvert un rongeur dans sa canette de Coca-Cola, une fois le soda entierement avalé. | Youtube/Le Parisien

Damien raconte comment il a découvert un rongeur dans sa canette de Coca-Cola, une fois le soda entierement avalé. | Youtube/Le Parisien

COCA-COLA NIE L’INCIDENT

Dégoûté par sa découverte, Damien a tout de suite contacté Coca-Cola et "ils ont passé un sale quart d’heure" tout en niant les faits, s'est-il souvenu. La firme qui estime qu'il n'existe aucune preuve de la véracité de ce récit, lui aurait même envoyé un sac dans lequel ils l’ont invité à leur faire parvenir la canette en question.

Une proposition qu'il a évidemment rejetée puisque cela l'aurait démuni de cette seule et unique preuve. S'étant ensuite rendu au commissariat, sa plainte n'a pas été prise en compte et ils lui ont dit de "trouver des solutions sur Internet", explique-t-il au Parisien.

Une photo de la patte d'un rongeur qu'a decouvert Damien dans sa cannette de Coca-Cola. | Youtube/Le Parisien

Une photo de la patte d'un rongeur qu'a decouvert Damien dans sa cannette de Coca-Cola. | Youtube/Le Parisien

UN RISQUE D'INFECTION À LA LEPTOSPIROSE

Damien décide ensuite de faire appel à son médecin pour qu'une prise de sang soit faite sur lui car il était dans une grande inquiétude pour sa santé, et craignait une infection à la leptospirose. Une pathologie dont les porteurs principaux sont les rongeurs et qui affecte 600 personnes par an en France, selon les informations du docteur Picardeau directeur du Centre national de référence de la Leptospirose à l’Institut Pasteur.

Ce dernier s'est montré rassurant en lui expliquant que "les sucs gastriques devaient avoir tué toute bactérie éventuelle". Cependant, Damien qui se sentait encore menacé par tout risque d'infection, a contacté également son centre antipoison qui, en revanche, l'a placé sous surveillance durant 21 jours, et lui demande de garder un œil vigilant sur tout symptôme suspect, tel qu'une grippe ou autre malaise du genre.

CONDAMNÉ POUR AVOIR NOURRI SES ENFANTS AVEC DU COCA-COLA

L’Express rapporte une histoire de maltraitance de deux enfants en bas âge (3 et 4 ans) par leur père alcoolique, violent envers sa femme et eux-mêmes. Selon la description de l'avocate des deux frères à l'AFP, l'homme en question dépensait toutes les aides sociales pour s'acheter de l'alcool. 

En effet, à la grande surprise des enquêteurs alertés par les services sociaux lorsqu'ils sont arrivés chez cette famille, ils ont découvert deux petits garçons "livrés à eux-mêmes", sans la présence de leur mère pendant tous ces mois, dans une maison sans frigo et qui se nourrissaient seulement de gâteaux et de Coca-Cola. 

Bouteilles de Coca-Cola sur une étagère de congélateur. | AFP/Getty Images

Bouteilles de Coca-Cola sur une étagère de congélateur. | AFP/Getty Images

Un mode de vie qui a eu des effets négatifs sur le physique et le mental des deux enfants car, le sucre lent du soda avait rongé les dents du frère aîné et la parole du cadet n’a pas du tout été développée. Les petits garçons ont ensuite été placés en familles d’accueil, ou ils ont fait la découverte d’autres aliments comme la viande et les légumes. Quant au père, il a été condamné à trois mois de prison ferme pour maltraitance de mineurs.

Les postes connexes
Mar 11, 2019
"Ma mère, Bette Davis, est un monstre": la confidence poignante de la fille de la légende
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur