Le célibataire qui n'a jamais pu trouver la femme parfaite

Un célibataire en a assez d'être seul et du rejet constant de sa mère et des filles qu'il emmène chez lui. Son ami lui propose une idée brillante pour résoudre ses problèmes.

Thomas, un homme célibataire de 32 ans, en avait assez d'être célibataire.

Ses amis aussi s'inquiétaient pour lui, et un jour, l'un d'eux a eu le courage de lui en parler.

L'ami demanda à Thomas pourquoi il restait célibataire, se demandant si aucune femme n'était assez convenable pour lui.

Un homme triste. | Photo : Shutterstock.

Un homme triste. | Photo : Shutterstock.

Thomas a répondu en disant qu'il a en effet trouvé beaucoup de filles qui étaient parfaites pour lui. Le problème, selon lui, c'est que, chaque fois qu'il en ramenait à la maison pour rencontrer ses parents, sa mère n'avait aimé aucune d'entre elles.

Son ami réfléchit un moment et raconte à Thomas une idée brillante. Il conseille à Thomas d'aller chercher une fille qui ressemble à sa mère, car cela mettrait fin à son problème.

Deux hommes qui parlent. | Photo : Getty Images

Deux hommes qui parlent. | Photo : Getty Images

Thomas fait ce que son ami lui a conseillé et espère pour le mieux. Après quelques mois, les deux amis se retrouvent.

L'ami de Thomas espère entendre de bonnes nouvelles concernant son engagement amoureux. Il demande à Thomas si le conseil lui a bien servi, mais l'expression de son visage raconte une autre histoire.

L'ami, inquiet, lui a alors demandé si sa mère avait bien aimé la fille cette fois-ci. Avec un air triste, Thomas dit qu'il a fait ce qu'on lui a conseillé, qu'il a trouvé la fille parfaite et que sa mère l'aimait bien. Son ami lui demande alors de quoi il s'agissait, Thomas lui répond :

"Mon père n'aime pas la fille."

Un homme triste qui pense. | Photo : Getty Images

Un homme triste qui pense. | Photo : Getty Images

UNE AUTRE BLAGUE

Une belle mère voulait savoir si ses trois gendres l’aiment ou au moins l’apprécient…

Deux amies qui rient. l Photo : Shutterstock

Deux amies qui rient. l Photo : Shutterstock

Elle a alors eu une idée très ingénieuse et a invité ses trois gendres à un jour d'intervalle afin de tester leurs réactions et leur affection pour elle.