Un policier attaque les manifestants dans une vidéo, leur jetant un projectile : était-ce une défense ou une agression ?

Plusieurs vidéos tournées lors de la manifestation du 1er mai ont été diffusées. Dans une de ces vidéos, une scène montre un policier lancer un pavé sur des manifestants. Une enquête interne a été ouverte.

"Quand un policier renvoie un pavé à l'expéditeur."

La vidéo a fait l'objet de nombreux partages. Un policier en service jette un pavé sur les manifestants un peu plus loin, en face du trottoir qui se trouve de l'autre côté.

La scène s'est déroulée le mercredi 1er mai, dans le 13e arrondissement de la capitale sur le parcours de la manifestation, boulevard de l'Hôpital.

Cette vidéo a été filmée et ensuite publiée sur les réseaux sociaux par Laurent Bortolussi, journaliste de l’agence indépendante Line Press.

Une vidéo dont la durée est de neuf secondes ne donne pas une idée claire de la situation au moment précis du tournage.

Interrogé par le Parisien, le journaliste affirme que :

"la zone avait été dépavée par des black blocs",

avant l’arrivée des forces de l’ordre.

Dans une autre séquence fournie par l'agence Line Press à franceinfo, les policiers se sont retrouvés alors près d'une vingtaine de pavés, dont on ne sait pas l'origine, placés au pied d'un arbre.

Selon Laurent Bortolussi,

"le CRS en question s'est servi dans le tas de projectiles qu'il avait sous ses pieds pour ensuite viser les manifestants."

Cependant, les images ne montrent aucun policier en train de ramasser un projectile. Autant plus on ne sait pas exactement où il a atterri, sur qui ou sur quoi.

Sur place, une commerçante a tout vu. Elle a donné des explications au Parisien.

"les manifestants ont voulu atteindre les forces de l’ordre qui protégeaient les commerces. Ils leur ont lancé des pierres, dont une est arrivée dans ma vitrine".

D'après les informations de franceinfo, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris et confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

La journée du 1er Mai a été une journée sous tension pour la capitale française. Lors de la manifestation, des affrontements entre manifestants et policiers se sont produits.

Dans cet autre article, un journaliste témoigne après avoir été touché par des projectiles de Gilets jaunes.