youtube.com/Le Parisien
La source: youtube.com/Le Parisien

Anémone, qui "a regretté toute sa vie" d'avoir eu ses deux enfants, leur a laissé un héritage caché en Suisse

Eteme Severine Celestine
17 févr. 2022
14:03
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

La maternité est a priori un cadeau du ciel dont rêvent toutes les femmes, à l’exception de quelques-unes ; c’est le cas d’Anémone. La comédienne qui a laissé deux enfants et une petite fille, n’a jamais caché son regret d’avoir enfanté. Toutefois, elle a laissé un bel héritage à sa progéniture.

Annonces

Après un long combat contre un cancer du poumon, Anémone (de son véritable nom Anne Bourguignon) a quitté ce monde le 30 avril 2019, à l’âge de 68 ans. Bien qu’elle ne voulait pas avoir d’enfant, elle a enfanté à deux reprises : en 1979 (Jacob) et en 1983 (Lily). Cela peut paraître étrange, mais elle n’a jamais caché son rapport complexe à la maternité. Contre toute surprise, elle a laissé à ses enfants un héritage caché en Suisse, qui a été découvert 6 mois après sa mort. De quoi s‘agit-il exactement ? Nous vous disons tout.

ANÉMONE : "JE N'AI PAS ADMIS QUE J'ÉTAIS ENCEINTE JUSQU'À CE QU'IL SOIT TROP TARD POUR AVORTER"

De son vivant, Anémone était une actrice dont le talent n’avait d’égal que sa fructueuse carrière. Ses œuvres sont encore visionnées de nos jours, nous plongeant dans une certaine mélancolie. Elle a joué dans de grands films tels que ʺSplendidʺ et ʺLe père Noël est une ordureʺ. Sa carrière professionnelle est assez complète, mais c’est un peu plus compliqué sur le plan privé.

Annonces

Anémone a laissé deux enfants, Jacob (1979) et Lily (1983), mais aussi une petite-fille prénommée Nana. Elle n’a jamais désiré ses deux grossesses et elle ne le cachait pas. En 2011, elle avait déclaré à Franceinfo :

"Moi, je ne voulais pas d'enfants. Il y avait une pression sociale très forte. On vous fait passer le message que si vous n'avez pas d'enfants, vous n'êtes pas une femme".

Lors de sa première grossesse, elle a eu beaucoup de mal à accepter la réalité :

"Je n’ai admis que j’étais enceinte qu’après qu’il soit trop tard pour avorter. C’est pour ça que j’ai gardé mon fils",

Annonces

avait-elle confié à Philippe Vandel.

L'actrice Anémone et sa fille Lili en 1985. ǀ Source : Getty Images

Elle était toute seule et pour élever son fils dans les meilleures conditions, elle s’est mise à la quête d’un père pour celui-ci.

Annonces

"J’ai avisé le premier mec qui avait l’air d’avoir un petit peu le profil requis pour faire un bon père",

a-t-elle reconnu.

Le concerné a accepté, mais à une condition : qu’Anémone lui donne également un enfant. La comédienne a accepté cette condition, mais elle l’a regretté toute sa vie.

ANÉMONE, "BEAUCOUP PLUS HEUREUSE SANS ENFANTS", A FAIT DE SON MIEUX POUR LES ÉLEVER HEUREUX

On pourrait presque dire qu’Anémone est allée contre sa nature dans la mesure où elle a été une mère aimante et présente pour ses deux enfants. Elle a toujours regretté ce choix :

Annonces

"Si je n'avais pas eu d'enfants, j'aurais été beaucoup plus heureuse",

avait-elle confié.

L'actrice Anémone. ǀ Source : Getty Images

Annonces

Avant d’ajouter :

"Ils m'aiment bien. Je leur ai apporté la gentillesse et l'amour. J'ai fait mon devoir, la mort dans l'âme et sans rien leur faire payer",

"J'ai fait de mon mieux. Je me suis appliquée. Je suis une femme de devoir, vraiment".

Jacob né en 1979 est devenu DJ et vidéaste. L’actrice est apparue avec lui en 2012 dans l’émission recherche "Appartement ou Maison". Elle se rejouissait  du départ de son fils (qui vivait encore chez elle à 32 ans) :

 "Jacob est plutôt chiant à vivre, même s'il y a des efforts ! [...] L'idée qu'il se barre me réjouit ! (...) Je suis une bonne mère. Le pauvre chou, il se rêve indépendant, mais il est encore bébé... Heureusement que je suis là !",

Annonces

avait-elle confié.

Pour sa part, Lily, née en 1983, a donné naissance à la petite Nana. Celle-ci était l’unique petite-fille de l’actrice jusqu’à son décès.

MALGRÉ UNE IMAGE DE MAUVAISE MÈRE, ANÉMONE S'EST OCCUPÉE DE SES ENFANTS JUSQU'AU BOUT

Dans son autobiographie publiée en mai 2021 par Laurent Brémond, on découvre une toute autre image de la comédienne. D’après le biographe, Anémone était en fait totalement l’opposée de l’image qu’elle se plaisait à véhiculer : celle d’une mère qui n’aimait pas ses enfants. Dans cet ouvrage, on découvre beaucoup d’aspects inconnus de la vie de l’actrice. On y parle de la passion qu’elle avait à s’occuper de ses enfants. Elle a écrit une phrase qui est restée gravée dans la mémoire de tous :

Annonces

 "Enfin, je les ai vraiment aimés, mes gosses !".

Cet amour était réciproque, car malgré les mauvaises rumeurs à son sujet, ses enfants sont  les personnes les mieux placées pour la décrire. Son fils lui a d’ailleurs adressé une touchante lettre à la fin de l’ouvrage :

"Maman adorée, tu étais une mère incroyable qui nous faisait découvrir des choses hors du commun. Grâce à toi j’ai découvert à quel point la vie pouvait être magnifique. Merci, merci, merci".

Le fils d'Anémone, Jacob. ǀ Source : Getty Images

Annonces

Une magnifique déclaration d’amour qui montre une fois de plus à quel point Anémone s’est occupée de ses enfants.

L'HÉRITAGE D'ANÉMONE A ÉTÉ RETROUVÉ 6 MOIS APRÈS SA MORT

Dans les dernières années de sa vie, Anémone avait délibérément fait le choix de se retirer du monde du showbizz. Elle s’était retranchée dans un petit village de Poitou, et gardait un secret dont personne ne pouvait soupsçonner l’existence. Ce n’est que 6 mois après sa mort qu’on a pu découvrir ce qu’elle cachait : un bel héritage pour ses enfants.

Portrait d'Anémone. ǀ Source : Getty Images

Annonces

Elle possédait en effet des comptes bancaires en Suisse. Après sa mort, les autorités suisses ont publié le message suivant :

"L’Administration fédérale des contributions a lancé un appel à ses héritiers pour qu’ils désignent un représentant en Suisse autorisé à recevoir des notifications".

Il faut dire que personne n’aurait pu s’attendre à une telle surprise, compte tenu du fait que l’actrice a toujours évoqué son regret d’avoir mis au monde Jacob et Lily. Force est de constater que malgré l’image de mauvaise mère qu’elle a porté toute sa vie, Anémone éprouvait un grand amour pour ses deux enfants.

Vous pouvez aussi lire : L'hommage de Stéphane Plaza à Anémone

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces