Une femme de 46 ans est obligée de vivre avec sa mère, des squatters ont pris sa maison

Pendant qu'elle profitait de quelques jours de vacances à Cadix, une famille entière a envahi sa maison.

La maison de Montse Pérez Llamas a une piscine et une belle vue sur la mer au milieu de l'avenue Diagonale de Barcelone, mais maintenant ce n'est pas elle qui vit dans son appartement. Une famille y a squatté en son absence.

Apparemment, lorsque Montse est rentrée chez elle après son séjour, les personnes d'origine turque s'y étaient installées. En plus de cela, cette famille a dénoncé la dame pour profération de menaces. Aujourd'hui, la femme de 46 ans vit avec sa mère.

"L'ÉDUCATION EST LE PRINCIPAL VÊTEMENT POUR LA FÊTE DE LA VIE ! ❤" - montseperezllamas | Instagram

DES SOMMES COLOSSALES POUR L'EXPULSION

Afin de sortir la famille de son logement, le propriétaire a dépensé jusqu'à 15.000 euros pour deux sociétés spécialisées dans le déménagement pour "dégager" ces occupants clandestins.

"Je fais partie des milliers de personnes touchées dans toute l'Espagne. Je me retrouve dans des situations très graves qui me rendent très triste. Je paie toutes mes taxes",

a-t-elle dénoncé.

Malgré ses actions, Montse n'a pas été en mesure d'expulser les envahisseurs car il y a deux enfants et le processus est plus difficile.

"SEVILLA...C'EST COMME UN VOYAGE AU PARADIS...❤💃 !"-montseperezllamas | Instagram

CONSIDÈRE QU'IL S'AGIT D'UNE MOQUERIE

"Chaque jour, je me réveille en pleurant quand ces gens qui vivent ici se moquent de moi et de toute l'Espagne",

dit-elle.

Le pire dans son cas, c'est que lorsqu'elle s'adresse aux autorités pour dénoncer les squatters, elles lui disent qu'ils ont tous les droits alors qu'elle n'en a aucun.

Pendant ce temps, les squatters qui ont changé la serrure de sa maison, l'ont dénoncée parce qu'elle a coupée l'électricité et l'eau, mais ils ont obtenu leur propre approvisionnement personnel.

"L'orgueil construit des murs. L'humilité construit des ponts."-montseperezllamas | Instagram

Montse dit qu'elle se sent sans protection parce qu'elle dit que si elle va au tribunal, elle a tout à perdre.

"Je ne peux pas entrer chez moi parce que c'est une effraction. Ma vie, ma dignité, mon illusion et mes efforts sont ici."

"Merci @ghdhair @ghdspain pour ces journées fantastiques à #londres, pour nous avoir fait participer à vos grands projets, pour votre solidarité et pour ce bel adieu ! À bientôt la famille !"-montseperezllamas | Instagram

RESPONSABILITÉS LIÉES À VOTRE DOMICILE

En fait, il semblerait que les squatters qui sont dans l'appartement de Montse y vivent gratuitement. Apparemment, c'est elle qui paie l'hypothèque et l'approvisionnement pour sa maison pendant que cette famille y vit sans aucun frais.

Pour sa part, le chef de famille des squatters a déclaré qu'il avait payé une société pour vivre dans l'appartement de Montse et qu'ils ne peuvent plus le jeter à la rue avec leurs enfants.

Il s'avère que, comme dans le cas de Montse, il y en a des milliers dans toute l'Espagne. Selon toute vraisemblance, il y a des mafias qui font la promotion des maisons en échange d'argent.

"Montse : "J'ai une injonction contre les squatters dans ma maison.""-Espejo Público‏ | Twitter

Beaucoup d'autres personnes dans le pays vivent avec le drame de voir, du jour au lendemain, leur propriété privée occupée par des étrangers, sans politiciens, sans forces de l'ordre ni justice pour les protéger.

Montse Pérez Llamas n'est pas la seule à avoir été obligée de quitter son doux chez-soi. Michael Rotondo, un habitant de la ville de New York, a même reçu une décision du tribunal l'obligeant à quitter son domicile. Il a dû commencer une toute nouvelle vie à l'âge de 30 ans.

Les postes connexes
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"
Histoires Feb 19, 2019
Sa femme quitte la maison et le laisse seul avec leur enfant, alors il lui envoie une lettre
Relation Apr 22, 2019
Lettre d'une femme qui a grandi avec sa belle-mère : "Elle me montre comment aimer ma fille"
Parentalité Mar 15, 2019
Une mère a abandonné 5 enfants dans une maison "remplie d'excréments" pendant qu'elle prenait des selfies à la plage