Comment le poids de Guy Carlier a aggravé les relations avec ses fils

La boulimie du chroniqueur a eu des effets sur l'enfance de ses enfants. Mais il a réussi à combattre le monstre en lui en perdant la moitié de son poids.

Le changement physique peut beaucoup affecter la vie quotidienne, Guy Carlier en a vécu la douloureuse expérience. Ce dernier est le père de trois garçons et sa prise de poids a eu un effet négatif sur sa paternité.

En effet, en s’approchant de la trentaine, il devenait de plus en plus obèse jusqu’à atteindre 250 kilos.

“Je m'en suis mal occupé. J'étais très immature, très absent, obnubilé par mon boulot de directeur financier”,

confie le père de famille.

Alors que le chroniqueur venait d’obtenir son diplôme d’études supérieures comptables et financières, il est devenu père pour la première fois avec la naissance de son premier Stéphane en 1970.

Son aîné est maintenant un écrivain. Son deuxième enfant, Raphaël qui est maintenant une star du web, est arrivé au monde en 1986. La boulimie de Guy Carlier n’était pas sans conséquence envers ses enfants, surtout son petit dernier Antoine âgé de 12 ans.

“Lorsque je l'accompagnais à l'école, je le laissais à trois cents mètres de l'entrée. Il n'était pas question que l'on me voit dans cet état”,

raconte l’écrivain de 70 ans.

Carlier se souvient également de ces moments où il assistait aux matchs de foot de son cadet. Sa boulimie l’empêchait de se tenir debout longtemps, alors que tous les parents étaient sur la pelouse pour encourager leurs enfants.

“Je ne pouvais même pas marcher cinquante mètres, je pense qu'il en a souffert”,

il a finalement révélé qu’il a perdu du poids au fil et à mesure qu’Antoine grandissait.

La rencontre du médecin Jean-Michel Cohen a changé la vie du chroniqueur. Avec beaucoup d'efforts il a réussi à perdre 125 kilos. L’homme a même fini par quitter son métier de comptable pour devenir écrivain.

Dans son livre intitulé “Moins 125 : Amour monstre”, co-écrit avec le docteur Cohen et paru en mai 2019, il raconte son histoire de boulimie jusqu’à sa prise de conscience jusqu’à devenir un “mi-carlier”.

“J’ai tué définitivement le monstre en moi, qui réclamait sans cesse de la nourriture, le jour où j’ai compris qu’avant de dire “je t’aime” aux autres, je devais d’abord apprendre à m’aimer. Et même si le combat fut long, au point que je suis passé sans m’en rendre compte de “gros” à “vieux”, je ne me suis jamais senti aussi heureux”,

raconte-t-il dans son ouvrage.

Guy Carlier, chroniqueur de la radio française, aurait pu mourir depuis longtemps d'après son nutritionniste. Jean-Michel Cohen affirme que c'est grâce à lui, son programme et ses conseils si Guy est toujours vivant. Il raconte comment il l’a sauvé de sa maladie.

Les postes connexes
twitter.com/ParisMatch
Célébrités Jun 17, 2019
Mimie Mathy dit combien elle a baissé son salaire pour sauver "Joséphine, ange gardien"
twitter.com/TeleLoisirs
Célébrités Jun 17, 2019
Ce qu'il faut savoir sur Emmanuel Moire