Décès d'Ariane Carletti : Dorothée et Bernard Minet rendent un hommage émouvant à la IDF1

Ariane Carletti est une artiste française qui a s’est fait un nom dans le domaine des émissions télévisée dédiée à un public jeune. Malheureusement, cette grande figure de la télévision française a dû nous quitter à l’âge de 61 ans à cause d’une grave maladie.

Ariane Carletti aura marqué toute une génération grâce à ses nombreuses émissions télévisées dédié au jeune public. Cette artiste au talent immense nous a quittés le 3 septembre 2019 à cause d’un cancer. Revenons alors sur sa carrière ainsi que sur les hommages qui ont suivi son décès.

Elle était née au sein d’une famille d’artistes.

Ariane Carletti a vu le jour le 4 novembre 1957 à Paris. La jeune fille a vécu dans une famille d’artistes, son père, Raoul André, était à la fois un réalisateur et un scénariste, sa mère, Louise Carletti était une comédienne.

Elle avait aussi une tante actrice qui s’appelait Hélène. Dès son adolescence, Ariane s’est imprégné de la culture artistique familiale et commence à faire ses preuves sur les planches. 

Elle a commencé sur les planches

À 19 ans, la jeune femme fait ses débuts aux théâtres à l’affiche de la pièce “Le Tube”, réalisée par François Périer. Elle joue durant de nombreuses années dans des pièces du répertoire classique (Les contes de Ionesco, Les fourberies de Scapin, Le Cid…).

L'apprenti comédienne tente aussi de se faire un nom au cinéma et joue dans “Gros-câlin” (1979) et “Les surdoués de la première compagnie” (1981). C’est à l’aube des années 1980, qu’elle fait une rencontre qui donnera une tout autre mesure à sa carrière, celle de Dorothée. 

Sa carrière à la télévision

En 1980, la carrière d’Ariane Carletti prend une autre dimension et devient chroniqueuse pour l’émission “Récré A2”, sur Antenne 2. Cette émission, dédiée à la jeunesse, bat des records d’audience en 1987, et contribue à la notoriété d’Ariane et toute l’équipe qu’il l’avait accompagnée.

En parallèle, la chroniqueuse accompagne Dorothée dans ses spectacles musicaux tels que : "Dorothée au pays des chansons", "Dorothée tambour battant", "Au royaume de Diguedondaine"…

Le Club Dorothée

La consécration vint lorsqu’elle intègre l’émission culte “Club Dorothée” sur TF1, en 1987. L’émission connaît un tel succès que de nombreuses opportunités s’ouvrent à elle. Elle a par exemple décroché un rôle dans la série télévisée “Pas de pitié pour les croissants” entre 1987 et 1991.

Dans la première moitié des années 1990, elle a aussi présenté sa propre émission “Club mini”. Ariane Carletti a aussi chanté des génériques de plusieurs dessins animés “Charlotte aux fraises”, “Les Bisounours” ainsi que le célèbre, “Dragon Ball Z”…

Elle était aussi productrice

Le “Club Dorothée” s’est arrêté en 1997, Ariane Carletti se reconverti alors dans la production et fonde sa société de production. Elle est également devenue la productrice artistique pour JLA Productions. Ariane Carletti a œuvré pour plusieurs séries télévisée “Les flamboyants”, “Dreams : 1 rêve 2 vies”.

En 2014, elle revient à ses premiers amours en produisant la pièce de théâtre “Scènes d’été pour jeunes en maillots de bain”, qui a été écrite par Christophe Botti.

Ariane revient épisodiquement à la télévision dans les années 2010, notamment dans l’animation de plusieurs programmes sur IDF1. Elle s’est également présentée avec Dorothée à l’Olympia et à Bercy en 2010.

Sa vie privée et décès

Ariane Carletti est la mère de deux enfants nés de son mariage avec Rémy Sarrazin. Un jeune homme nommé Tristan né en 1989 ainsi qu’une jeune femme appelée Eléonore née en 1994. Ariane nous a quittés le 3 septembre 2019 après une longue lutte contre le cancer. Elle avait 61 ans.

Hommages 

Après la disparition d’Ariane Carletti, les hommages se succèdent que ce fut à la télévision ou sur les réseaux sociaux.

Le mercredi 11 septembre 2019, sur IDF1, dans l’émission “Jacky lave plus propre”, ses grands amis Dorothée et Bernard Minet lui ont adressé un émouvant hommage. 

"Ce que je retiens, c'est notre complicité. Ariane me disait : 'quand je vois ton œil qui frise, je sais que le fou rire n'est pas loin",

a commencé Dorothée avant d'enchérir, avec émotion :

"On n’avait pas besoin de se parler, notre complicité était très intéressante parce que sur le plateau (du Club Dorothée, ndlr), on se rattrapait l'une et l'autre. J'aimais bien cette complicité que nous avions et qui était unique".

Ensuite, Bernard Minet, qui a chanté plusieurs génériques de dessins animés dans le “Club Dorothée” et ancien membre du groupe “Les Musclés”, a également témoigné de son amitié avec la défunte ainsi que sa première rencontre avec elle.

"Quand je suis arrivé au Club Dorothée (...), Ariane s'intéressait aux musiciens, elle respectait beaucoup les musiciens. C'était une copine, c'était ma meilleure copine. Elle donnait des conseils et elle était cash quand on n’était pas bons",

a-t-il raconté.

Les postes connexes
twitter.com/CNEWS
Célébrités Sep 04, 2019
Mort d'Ariane Carletti : Jean-Luc Reichmann et Cyril Féraud rendent hommage à l’animatrice
Twitter/Fnac
Célébrités Sep 05, 2019
La cause de la mort d’Ariane Carletti ("Club Dorothée") dévoilée
twitter.com/voici // twitter.com/Karimacharni
Célébrités Sep 04, 2019
Jean-Pierre Pernaut rend un hommage "froid" à Ariane Carletti dans le journal de TF1
twitter.com/le_Parisien
TV Sep 04, 2019
Le jour où Ariane Carletti a évoqué l’arrêt du 'Club Dorothée' sur la radio 'MFM'