Felicity Huffman en prison pour 14 jours pour le scandale des admissions à l’université

Pour son rôle dans le scandale des admissions à l'université nationale, Felicity Huffman est arrivée dans une prison fédérale pour femmes afin de commencer sa peine de deux semaines de prison. 

Felicity Huffman, la star des "Desperate Housewives", s'est présentée à l'établissement correctionnel fédéral de Dublin, en Californie pour y purger 14 jours de prison.

En mai 2019, elle a plaidé coupable à l'accusation d'avoir payé le consultant en admissions William "Rick" Singer 15 000 $, soit 13 482,60 euros, pour qu'un surveillant corrige les mauvaises réponses de sa fille, Sophia au SAT test.

"L'actrice Felicity Huffman se présente à la prison fédérale pour purger une peine de deux semaines pour son rôle dans la fraude aux admissions à l'université"- CNN Breaking News | Twitter

Huffman purgera sa peine dans une prison fédérale pour femmes à sécurité réduite. Avant qu'elle ne soit condamnée, son avocat avait expressément demandé que la juge lui permette de purger sa peine à l'établissement de Dublin.

Selon l'ancien assistant du procureur Neama Rahmani, l'établissement abrite principalement des criminels en col blanc coupables de combines à la Ponzi et d'autres cas de fraude.

"Felicity Huffman s'est rendue pour commencer sa peine de prison. "J'assume l'entière responsabilité de mes actes et, comme première étape pour réparer mon crime, j'accepterai toute punition."" - enews | Instagram

"C'est essentiellement comme un camp, par opposition à une prison où l'on est incarcéré dans des cellules individuelles. Les gens vivent dans un environnement commun ",

révèle-t-elle au sujet de l'institution qui détient Huffman.

Si Huffman n'est pas une fan de la nourriture de prison, elle aurait accès à une gamme d'articles de l'intendance, notamment du saumon en conserve pour 2,95 $ (2,65 euros), du Gas-X à saveur de cerise à 5,60 $ (5,03 euros) et des bouchées de boeuf à 2,30 $ (2,07 euros).

Elle peut aussi acheter des produits cosmétiques, du fard à joues pour 4,50 $ (4,05 euros)et un crayon à sourcils noir pour 2,65 $ (2,38 euros).

Felicity Huffman en tenue décontractée lors du 2e événement annuel EMILY's List, le 19 février 2019, à Los Angeles, Californie | Source : Getty Images

Felicity Huffman en tenue décontractée lors du 2e événement annuel EMILY's List, le 19 février 2019, à Los Angeles, Californie | Source : Getty Images

Dans une déclaration à PEOPLE, l'avocat de Huffman confirme les termes de la sentence en disant :

"Madame Huffman est prête à purger la peine d'emprisonnement ordonnée par la juge Talwani dans le cadre de la peine qu'elle a imposée pour les actes de Madame Huffman. Elle commencera à purger le reste de la peine imposée par la juge Talwani - un an de libération sous surveillance, avec des conditions, dont 250 heures de travaux communautaires - lorsqu'elle sera libérée."

"La juge Indira Talwani a condamné Felicity Huffman à 14 jours de prison. Elle impose également une amende de 30 000 $ (26 969,10 euros), une année de libération supervisée et 250 heures de travaux communautaires." - Julia Reinstein | Twitter

La sentence de Madame Huffman a suscité beaucoup de réactions négatives de la part de gens qui estiment que la juge a été trop indulgente envers elle pour ses crimes. 

Toutefois, le procureur de Massachusetts, Andrew Lelling, explique qu'il y a beaucoup de cas impliqués dans le scandale de l'admission à l'université et parce qu'ils sont différents, les cas vont recevoir des peines différentes.

Parmi la cinquantaine de personnes accusées du scandale, il affirme que Huffman avait commis un crime de bailleur. En comparant son cas à celui de Lori Loughlin, il a révélé que cette dernière est susceptible de faire face à des charges plus durs, il explique :

"Nous demanderons probablement une peine plus lourde pour[Loughlin] que pour Felicity Huffman. Je ne peux pas vous dire ce que ce serait... c'est difficile à dire à ce stade."

Lori Loughlin, Isabella Giannulli et Olivia Giannulli sur le tapis rouge pour la première de "Northpole", le 4 novembre 2014, à Los Angeles, Californie - Source : Getty Images

Lori Loughlin, Isabella Giannulli et Olivia Giannulli sur le tapis rouge pour la première de "Northpole", le 4 novembre 2014, à Los Angeles, Californie - Source : Getty Images

Dans sa déclaration au tribunal, Huffman a admis qu'elle avait payé Singer parce que sa fille avait un trouble d'apprentissage. La défense n'a trouvé aucune preuve pour prouver que Sophia savait que sa mère avait payé pour corriger ses notes. 

Il est rapporté qu'elle pourra repasser ses tests SAT après une suspension de 6 mois, ce qui l'empêche de se présenter à l'examen.

Un enfant derrière un grille │ Source : Pixabay

Un enfant derrière un grille │ Source : Pixabay

Cette maman fraudeuse nous rappelle un autre cas.  En effet une mère de famille avait forcé ses enfants à utiliser des fauteuils roulants pour toucher les indemnités. 

Les postes connexes
instagram.com/nabilla
Célébrités Jul 22, 2019
L'incident entre Nabilla et Thomas, suite auquel elle a écopé de six mois de prison
twitter.com/observadorpt
Histoires Sep 08, 2019
USA : un homme qui a passé 36 ans en prison pour avoir volé 45 euro va être libéré
twitter.com/m6info
Aug 13, 2019
Isabelle Balkany partage sa douleur après la condamnation de son mari à 4 ans de prison
Actu France Jun 18, 2019
Arrestation du conducteur de Lorient : la durée présumée de la peine est connue