Le soldat français Sébastien Botta est décédé en Egypte

La France pleure l’un de ses vaillants soldats qui était engagé avec la Force Multinationale d’Observateurs (en abrégé FMO) en Égypte. Le lieutenant-colonel Sébastien Botta est décédé le 12 novembre 2020.

Le lieutenant-colonel Sébastien Botta a perdu la vie dans ce qui serait un tragique accident de vol à bord d’un hélicoptère. Avec lui, six autres personnes ont perdu la vie.

LES CIRCONSTANCES DE SA MORT

Sébastien Botta était engagé au sein de la FMO au Sinaï. Le 12 novembre 2020, il était dans un hélicoptère pour effectuer une mission opérationnelle dans la région égyptienne de Sharm-el-Cheikh, lorsque son appareil s’est écrasé.

Des huit occupants de l’hélicoptère, sept ont perdu la vie dont Sébastien Botta qui était le lieutenant-colonel qui dirigeait de la défense aérienne et les opérations aériennes. Il avait pris service au sein de la force en octobre 2020.

UNE PLUIE D’HOMMAGES

Le chef d’état-major des armées en service, qui n’est personne d’autre que le général François Lecointre, a salué la mémoire de ce vaillant soldant par le biais d’un communiqué rendu public par l’armée.

Sur Twitter, Florence Parly, la ministre des Armées, lui a également rendu un vibrant hommage tout en adressant ses condoléances à la famille du défunt, ainsi qu’à ses proches et ses frères d’armes.

QU’EST-CE QUE LA FMO ?

La FMO a vu le jour le 25 avril 1982, après la signature du traité de Camp David, lequel avait mis un terme en 1978 à 30 années de heurts entre Israël et l’Égypte, au Sinaï. La FMO est une organisation indépendante qui a été instaurée via un protocole additionnel signé le 3 août 1981 entre les deux pays concernés.

Depuis lors, la France s’est engagée à maintenir la paix dans cette région en affectant ses officiers au sein de différentes structures de commandement de cette force. Il faut également noter que la FMO regroupe 12 nations pour un total de 1154 personnes.

DEUX SOLDATS FRANÇAIS TUÉS AU MALI : CE QU'IL FAUT SAVOIR

Deux soldats de l’armée française envoyés en soutien au Mali ont été tués le 5 septembre 2020. Ils appartenaient à l’opération "Barkhane".

Cette nouvelle affligeante est venue alourdir encore plus le bilan de la France dans cette crise débutée en août 2014. Découvrez les détails de cette tragédie.

Les postes connexes
Twitter/EtatMajorFR
Actu France Jul 24, 2020
Le soldat français Tojohasina Razafintsalama, 25 ans, décédé au Mali : le portrait du jeune défunt
Twitter/LeTelegramme
Actu France Sep 07, 2020
Deux soldats français sont décédés au Mali : tout ce qu'il faut savoir
twitter.com/bleuoccitanie
Actu France Aug 11, 2020
Attaque au Niger : découvrez Myriam Dessaivre, une humanitaire tuée par des hommes armés
facebook.com/CressonVFD
Histoires Sep 12, 2020
Une mère pompier de 63 ans est décédée en éteignant les feux en Californie avec son fils