Sarah Bernhardt, la Madone de son temps - portrait de l'actrice à scandale

Sarah Bernhardt était une femme très célèbre en son temps. Comédienne, elle avait élevé la tragédie au rang d’art. Découvrez la vie de celle dont le nom était synonyme de scandale.

Artiste jusqu’au bout des ongles, Sarah Bernhardt entrait totalement dans la peau de son personnage. Une qualité que ses confrères lui enviaient. La tragédienne a toujours attiré les curieux et fait des émules.

En 2013, Stéphane Bern lui consacrait un chapitre dans son émission "Secrets d'Histoire". En 2018, c’est le musée du Bastion de Menton qui présentait une exposition qui lui était consacrée.

DES ORIGINES MODESTES À LA CÉLÉBRITÉ

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

La comédienne Sarah Bernhardt était considérée en son temps comme la plus grande artiste française. Elle était une tragédienne appréciée de tous. Des gens venaient des contrées lointaines juste pour avoir la chance de voir la tour Eiffel et la grande Sarah Bernhardt.

Sarah Bernhardt avait vu le jour le 22 octobre 1844 à Paris. Sa mère était une courtisane qui n’avait pas eu la volonté de l’élever. Sarah avait alors grandi avec les religieuses. La petite fille avait subi des humiliations à cause de son apparence physique.

De son enfance, Sarah Bernhardt avait gardé la volonté de réussir à tout prix. Une volonté qui la suivra tout au long de sa vie. Grâce à l’un des clients de sa mère, le duc de Morny, Sarah avait intégré le monde du théâtre.

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

Comme il était de coutume à l’époque, elle n’était alors qu’une adolescente. La jeune débutante avait aussitôt exprimé sa volonté de surpasser tous ceux et celles qui l’avaient précédée. Et pour ce faire, elle avait décidé de se créer un personnage excentrique.

L’actrice avait compris que son personnage ne se limitait pas à la scène. Elle avait alors pris pour animal domestique, un alligator qui était d’ailleurs mort d’une overdose de champagne. Elle avait centré sa carrière sur son image.

Pendant près de 72 ans, Sarah Bernhardt avait consacré sa vie au théâtre. Elle avait côtoyé les plus grands noms de la littérature de l’époque, à l’instar de Georges Sand, Alexandre Dumas ou encore Victor Hugo.

C’est d’ailleurs à ce dernier qu’elle doit le surnom de "La Voix d'or". Jean Cocteau quant à lui, l’avait surnommé le "Monstre sacré".

UNE LENTE AGONIE

Celle qui s’était fait photographier dans un cercueil rose, n’avait pas eu une fin de vie facile. En 1887, Sarah Bernhardt revenait d’un voyage aux Amériques quand elle s’était malencontreusement blessée au genou. La diva n’avait pas pris la peine de se soigner.

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

En 1914, l’armée allemande avait pénétré dans la ville de Paris, obligeant la star a quitté son domicile. Elle avait alors trouvé refuge à la villa Eurêka située à Andernos sur les conseils de son ami Henry Cain.

Son séjour à Andernos ne fut pas de tout repos, car Sarah Bernhardt souffrait énormément. Au niveau de sa blessure à la jambe, une tuberculose ostéo-articulaire s’était développée. Sa souffrance était telle qu’elle avait écrit à son ami Samuel Pozzi pour lui dire que sa jambe plâtrée était une prison pour elle.

En février 1915, le professeur Denucé avait procédé à l’amputation de la jambe malade. Même amputée, cette passionnée de l’art théâtrale n’avait pas abandonné l’idée de se produire devant les foules. C’est finalement assise qu’elle continuait à clamer les vers.

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

La tragédienne Sarah Bernhard | photo : Getty Images

À l’âge de 78 ans, Sarah Bernhardt avait succombé à une défaillance rénale. Pendant deux jours, elle avait agonisé sous les yeux impuissants de ceux qui l’accompagnaient dans ses derniers moments. Le 26 mars 1923.

Sarah Bernhardt fut conduite à sa dernière demeure du Père-Lachaise le 29 mars par une foule impressionnante. Elle fut inhumée auprès de sa mère.

LA RANCŒUR DE ROMY SCHNEIDER

Romy Schneider était une actrice adulée par des milliers de fans, mais elle était aussi une mère. Une mère qui avait vécu le plus terrible jour de sa vie lorsqu’elle avait perdu son fils.

Un journaliste avait eu la mauvaise idée de photographier la dépouille mortuaire du jeune homme. Un acte que la star n’avait pu pardonner.

Les postes connexes
Romy Schneider "voulait tuer le photographe" après les photos de son fils mort: son amie révèle
Getty Images
Célébrités Feb 23, 2021
Romy Schneider "voulait tuer le photographe" après les photos de son fils mort: son amie révèle
La fille de Romy Schneider essayait depuis dix ans d'avoir un enfant
Getty images
Célébrités Jan 10, 2021
La fille de Romy Schneider essayait depuis dix ans d'avoir un enfant
Samuel Le Bihan à propos de la conciliation de sa profession et de l'éducation de sa fille autiste
Getty Images
Parentalité Jan 02, 2021
Samuel Le Bihan à propos de la conciliation de sa profession et de l'éducation de sa fille autiste
Ici tout commence : Sarah-Cheyenne (Elodie) révèle son accident qui a mis fin à son rêve
instagram.com/sarahcheyennee
TV Nov 27, 2020
Ici tout commence : Sarah-Cheyenne (Elodie) révèle son accident qui a mis fin à son rêve