logo
Shutterstock.com
La source: Shutterstock.com

"Je vous vends mon bébé" : un couple arrêté et privé de leur bébé : la Toile réagit

Michael Markus Mvondo
03 juin 2021
15:40
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Un couple perd la garde de leur bébé à cause d’une "mauvaise blague" faite dans la rue. C’est l'histoire qu’ont vécu des parents d’un bébé de quatre mois à Perpignan. Retour sur cette affaire qui a suscité de vives réactions sur la toile.

Annonces

Alors qu’elle voulait se montrer drôle avec une connaissance, la blague d’une maman a conduit au retrait de son bébé, comme l’a rapporté France 3 Régions sur sa page Facebook. Les Internautes ont été ulcérés par cette décision de la justice. Ceux-ci n'ont pas manqué de se faire entendre.

UNE BLAGUE DE MAUVAIS GOÛT

C’est visiblement la pire conséquence dû à une blague. En effet, une maman a rencontré une connaissance dans les rues de Perpignan, celle-ci a alors souhaité lui montrer ses talents de comique. Malheureusement, celui-ci ne s’est pas produit comme elle voulait.

Des parents et leur bébé | Photo :  Shutterstok

Des parents et leur bébé | Photo : Shutterstok

Annonces

"Elle est belle ma fille, je vous la vends ! Mais attention, elle n’a pas de prix ",

a lancé la mère du bébé d’un air amusé à sa connaissance le vendredi 28 mai 2021.

Cependant, la blague de la mère d’enfant a ulcéré son interlocutrice. Celle-ci a décidé de contacter la police municipale. Alertée d’une possible vente d’enfants, les forces de l’ordre se sont rapidement dépêchés sur les lieux, avec pour ordre d’arrêter le couple et de les séparer du bébé.

Image d'un bébé | Photo :  Shutterstock

Image d'un bébé | Photo : Shutterstock

Annonces

LE COUPLE FACE AU JUGE

Placé en garde à vue, le couple qui vit dans le Nord de l’Hexagone se sont rendus à Perpignan pour assister à la célébration d’un mariage d’une de leur connaissance. Cependant, le juge a ordonné le placement provisoire de l’enfant dans une pouponnière.

Le lundi 31 mai 2021, le couple a été jugé en comparution immédiate. Ceux-ci ont d’ailleurs été relaxés par le tribunal. Ulcéré par la décision stricte du juge, l’avocat des parents s’est insurgé contre elle.

Il a tenu à rappeler que c’était juste une plaisanterie, tout en ajoutant que la personne qui a alerté la police ne savait d’ailleurs pas si la maman était sérieuse.

Annonces
Image d'un bébé | Photo :  Shutterstock

Image d'un bébé | Photo : Shutterstock

Pour l’heure, les parents n’ont toujours pas pu récupérer leur enfant, et ce, parce que le placement de leur bébé dans une pouponnière a entraîné une autre procédure. L’audience est d’ailleurs programmée pour le jeudi 3 juin 2021.

Annonces

LA TOILE RÉAGIT CONTE CETTE SANCTION

la sanction du couple des Nordistes n'est pas passée inaperçue. En effet celle-ci a créé une vague de réaction sur la toile. En effet, les internautes ont pris d'assaut les réseaux sociaux pour dénoncer cette décision de retirer la garde d'un bébé à leurs parents qu'ils ont d'ailleurs de stricte.

Annonces

"Quand on lis l'article on se demande comment c'est possible que la justice soit aussi bête", "Et pendant ce temps, des enfants réellement en danger sont laissés à leurs tortionnaires de géniteurs" "Non mais c'est du délire c'est quoi cette justice ! Ça serait bien de s'occuper des vrais délinquants",

peut-on lire sur Facebook

PERPIGNAN, UN COUPLE SE VOIT RETIRER LA GARDE DE LEUR BÉBÉ

Alors qu'elle voulait juste faire rire son interlocutrice, une femme de Perpignan s'est vue se faire retirer la garde de son bébé. Elle et son conjoint ont été placés en garde à vue et leur bébé de 4 mois à la pouponnière. Découvrez le déroulement de cette affaire.

Annonces
Une femme tenant un bébé dans son bras. | Photo : Pexel

Une femme tenant un bébé dans son bras. | Photo : Pexel

Abonnez-vous à Amomama sur Google News pour avoir plus d'informations sur des faits divers dans l'Hexagone

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Laeticia Hallyday discute du droit à l'IVG après avoir perdu son bébé à 4 mois et demi de grossesse à cause d'une maladie

06 mai 2022

Un bébé survit à une interruption de grossesse et rencontre 27 ans plus tard sa mère biologique : histoire du jour

29 avril 2022

Un fils moqué par ses parents adoptifs et leurs enfants trouve des lettres qu'ils lui ont cachées : histoire du jour

13 avril 2022

"J’ai bien tué Delphine, je l’ai enterrée dans le travers" : une femme a montré un message de son ex, Cédric Jubillar, à la police

18 mars 2022