18 fractures, rupture de la rate : Jean-Luc Reichmann se confie sur son grave accident

Nkongo Odile Carine
31 juil. 2021
18:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Saviez-vous que Jean-Luc Reichmann a failli frôler la mort lors d’un violent accident ? L’animateur a accepté de se souvenir de ce drame, avec beaucoup d’émotions. Zoom sur les traces de cette histoire, qui aurait pu mal se terminer. 

Annonces

Chacun a ses propres secrets, qu’il n’est pas toujours évident de partager. C'est aussi le cas de Jean-Luc Reichmann, le célèbre animateur de TF1. 

Il y a de nombreuses années, celui-ci a été victime d’un accident très grave, qui a failli lui coûter la vie. Il a accepté de revenir sur cette effroyable histoire, face au public.

Annonces

AU VOLANT D’UNE MOTO

C’était en 1984, que Jean-Luc avait frôlé la mort, dans un accident de moto. À cet âge, celui qui allait bientôt avoir une grande carrière dans le monde du divertissement, avait une grande passion pour les motos. 

Dans son livre “T’as une tâche pistache”, il revient avec émotion sur cette époque. En précisant qu’il faisait de son mieux pour ne pas enfreindre le Code de la route, l’animateur dit qu’il roulait à 90km/k, avant de se faire percuter par une voiture, dans un croisement

UN CHOC VIOLENT

Le choc était violent et l’animateur des “12 Coups de midi” a bien failli y laisser la vie

Annonces

“Sous le choc, le capot de sa voiture se relève, il me découpe au passage le bras gauche en lambeau. Je fais un vol plané et j’atterris à 39,75 mètres du point d’impact”.

Annonces

Le choc était si intense, qu’à la suite du drame, Jean-Luc avait été plongé dans le coma. Lorsque la police arrive sur les lieux, celle-ci a tout d’abord cru que le jeune homme était décédé. Cependant, Jean-Luc qui aura réussi à s’en sortir, souffrait de 18 fractures sur le corps, une rate déchirée, et une condition immobile obligatoire de plusieurs mois

UNE FORCE MENTALE EXCEPTIONNELLE

Finalement, c’est avec une force mentale de fer, qu’il a réussi à s’en sortir. Il ne faut pas non plus oublier de rappeler que ce dernier a un passé sportif, qui l’a aidé à mieux traverser cette phase

“C’est vrai que j’étais bien amoché. Ce qui m’a permis de passer le cap de l’accident c’est que j’ai fait des sports de combat à haut niveau, ça m’a forgé un mental.”

Annonces

Celui-ci peut donc être fier de son exploit, et c’est avec joie qu’il va de l’avant. 

Faites à présent un retour sur "Les 12 Coups de Midi" et découvrez comment Buno a failli perdre, à caudre de Jean-Luc Reichmann.

Abonnez-vous aussi à Amomama sur Google News pour plus de contenus !  

Annonces