Renversée par une voiture à 15 ans, demi-jambe amputée : Marie-Amélie Le Fur, championne

Libération a consacré un portrait à la présidente du Comité paralympique et sportif français Marie-Amélie Le Fur. Pour cette dernière, l’édition de Tokyo sera les derniers jeux paralympiques auxquels elle participera.

Dans le portrait que lui a consacré Libération le jeudi 26 août 2021, Marie-Amélie Le Fur est revenue sur le jour où tout a basculé dans sa vie. Découvrez les confidences qu’elle a faites.

UNE ATHLÈTE EN OR

De nombreux athlètes participeront aux jeux paralympiques de Tokyo qui se dérouleront du 24 août 2021 au 5 septembre 2021. Parmi eux figure Marie-Amélie Le Fur.

Âgée de 32 ans, cette dernière a déjà fait ses preuves en remportant bon nombre de médailles. Huit pour être précis. Elle en a remporté deux à Pékin, trois à Rio et trois à Londres. Il va sans dire qu’elle fera de son mieux pour cette dernière participation à Tokyo.

Lire aussi : Situation rare et réconfortante : deux sportifs acceptent de partager l’or aux JO

LE JOUR OÙ TOUT A BASCULÉ

Jeudi 26 août 2021, Libération a consacré un portrait à Marie-Amélie Le Fur. Un portrait contenant plusieurs informations personnelles concernant l’athlète. Comme le jour où elle a découvert l’athlétisme pour la première fois.

À l’époque, Marie-Amélie n’avait que 6 ans. Et c’est en accompagnant sa sœur aînée à l’entraînement qu’elle découvre la discipline. Mais si cela lui a permis de se défouler, un jour, tout a basculé. Lors d’une sortie en scooter, la jeune fille, âgée de 15 ans à l’époque, est victime d’un grave accident. Sa jambe gauche très endommagée, cette dernière a dû se faire amputer.

“L’adolescente est renversée, sa cheville gauche et son tibia explosent, et le système artério-veineux de son pied est touché (...) le choix est fait de l’amputer quelques centimètres sous le genou”,

peut-on lire dans Libération.

Certes l’accident a obligé Marie-Amélie à faire une croix sur bon nombre de ses projets. Cependant, l’athlète voit tout de même du positif dans tout ce qui s’est passé. D’ailleurs, elle n’en veut pas au chauffeur qui l’a renversé, car selon elle, ce dernier a juste commis “une erreur humaine qui peut arriver à tout le monde”.

LE DÉSARROI DE RAVENS SAUNDERS

Ravens Saunders est une athlète américaine qui a réalisé de belles choses lors des JO de Tokyo 2020. Et si elle est parvenue à repartir avec l’argent, la sportive est passée de la joie à la tristesse après avoir appris que sa mère est décédée.

Pour ne rien rater de l’actualité, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
"J'ai ramené l'or en France" : l'immense déception du champion Steven Da Costa
Getty Images
Actu France Aug 12, 2021
"J'ai ramené l'or en France" : l'immense déception du champion Steven Da Costa
“Je suis née morte” : la championne olympique 2020 Clarisse Agbégnénou se livre
Getty Images
People Aug 09, 2021
“Je suis née morte” : la championne olympique 2020 Clarisse Agbégnénou se livre
JO : malgré une blessure juste avant l'épreuve, Renaud Lavillenie serre les dents
Getty Images
Actu France Aug 03, 2021
JO : malgré une blessure juste avant l'épreuve, Renaud Lavillenie serre les dents
Amanda Chidester et Anissa Urtez : rivales aux JO de Tokyo 2020, amoureuses dans la vie
instagram.com/nniiiss
People Jul 30, 2021
Amanda Chidester et Anissa Urtez : rivales aux JO de Tokyo 2020, amoureuses dans la vie