Photo : Margaux Pinot, championne olympique française, agressée par son coach et compagnon "alcoolisé", Alain Schmitt

Pauline
02 déc. 2021
07:59
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

La championne olympique de Judo Margaux Pinot traverse une mauvaise passe. La Française a confié dans les colonnes du Parisien qu'elle a récemment été victime de violences conjugales.

Annonces

Des milliers, voire des millions de femmes dans le monde meurent chaque année sous les coups de ceux qui sont censés les aimer. La situation dans l'hexagone n'est guère reluisante en ce qui concerne ce sujet délicat et de plus en plus de célébrités osent en parler publiquement.

C'est le cas de Margaux Pinot, qui a frôlé la mort à cause de son compagnon et entraîneur. Prenant son courage à deux mains, la jeune femme a décidé de porter plainte contre Alain Schmitt. Découvrez les dessous de cette histoire.

Annonces

"IL ME DIT QUE JE SUIS STUPIDE"

À 27 ans, Margaux Pinot s'est illustrée lors de JO 2020 en décrochant une médaille d'or avec son équipe. Si elle est au top de sa forme, sa vie privée en revanche ressemble plutôt à un ciel orageux. C'est dans les colonnes du Parisien que la jeune femme a accepté de raconter son histoire.

Margaux Pinot partage sa vie privée et professionnelle avec Alain Schmitt depuis 4 ans. Si en apparence tout allait bien entre eux, lorsque les lumières s'éteignaient, c'était une autre histoire. Dans la nuit du 27 au 28 novembre, aux environ de 2h du matin, Alain Schmitt s'était rendu au domicile de sa compagne.

Annonces

Cette dernière devait le conduire à l'aéroport. À peine était-il arrivé qu'elle s'était rendu compte qu'il avait bu. Là-dessus, il lui avait dit qu'il n'avait plus besoin d'elle, il avait alors pris ses affaires. Face à l'étonnement de sa compagne qui ne comprenait pas ce qui se passait, il lui avait alors dit qu'elle est stupide.

D'autres paroles violentes et blessantes étaient venues s'ajouter à ce tableau. Lasse, la jeune femme était montée se coucher, mais cela n'avait pas suffi à calmer son compagnon.

"Il a continué à proférer des insultes, je me suis bouché les oreilles pour ne plus entendre. Les coups sont arrivés à ce moment-là…",

Annonces

a déclaré Margaux Pinot encore sous le choc. À l'audience, Alain Schmitt avait déclaré qu'il avait tiré la jeune femme par les cheveux afin de la projeter au sol et de la rouer de coups. Sonnée, amochée, Margaux Pinot avait réussi à s'échapper et à se réfugier chez des voisins qui avaient appelé la police.

Annonces

Encore sous le coup de cet épisode, la sportive a révélé que son compagnon avait l'habitude de la dévaloriser. Il l'insultait souvent, dénigrait sa personnalité ou encore son comportement.

"En quatre ans, il y a eu deux épisodes violents, mais il ne m'avait jamais touché le visage. Il avait cassé des choses dans mon appartement. Il y avait parfois des grosses disputes, mais jamais il ne m'avait giflée",

a-t-elle confié dans les colonnes du Parisien.

"DES COUPS DE POING, PAS UN COMBAT DE JUDO"

L'entraîneur et ancien membre de l'équipe de France de Judo, Alain Schmidt a été arrêté le 28 novembre 2021 aux alentours de 2h27 du matin. Il attendait que le VTC qu'il avait commandé l'amène à l'aéroport où il devait prendre un vol pour Tel Aviv en Israël.

Annonces

Deux jours plus tard, il est passé devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour violences conjugales. Face à la justice, Margaux Pinot et son ancien compagnon ont livré deux versions différentes et contradictoires des faits.

Margaux Pinot, qui avait le visage tuméfié, présentant de nombreuses ecchymoses, a parlé de sa peur avant d'ajouter :

"Ce n'était pas un combat de judo, c’étaient des coups de poing".

Il y a lieu de souligner que Margaux Pinot présente des bleus non seulement sur le visage, mais aussi sur le crâne ainsi qu'une fracture du nez et plusieurs autres blessures. Les premières observations policières font aussi état de quelques cheveux arrachés, d'un pouce gonflé.

Annonces
Annonces

DEUX FACES D'UNE MÊME MÉDAILLE : ALAIN SCHMITT RACONTE SA VERSION DES FAITS

À l'issue de son arrestation le 28 novembre 2021, Alain Schmitt a été placé en garde à vue avant de se rendre le 30 novembre 2021 au tribunal de Bobigny pour une comparution immédiate. Il devait se défendre contre les accusations de "violences volontaires commises par conjoint". Ces violences ont entraîné un ITT de 10 jours.

Au cours de l'audience, Alain Schmitt a décrit une simple bagarre entre amants. Pour lui, c'était simplement la conséquence d'une relation tempétueuse. Il a également déclaré :

"Je n’ai jamais frappé une femme de ma vie, c’est n’importe quoi".

Annonces

D'après les dires de l'ancien judoka de 38 ans, c'est Margaux Pinot qui avait débuté la bagarre, le poussant contre le montant de la porte. Ils s'étaient alors empoignés, vacillant contre les murs de l'appartement de la jeune femme.

De son côté, l'avocat du jeune homme, Me Malik Behloul a soutenu que si son client était vraiment coupable des faits qui lui sont reprochés, il aurait fait beaucoup plus de dégâts. Pour lui, Margaux Pinot a menti dans son témoignage.

VERDICT

Après avoir entendu la plaignante et le défenseur, le parquet a tranché en faveur d'une remise en liberté d'Alain Schmitt. La présidente du tribunal a déclaré à la fin de l'audience :

Annonces
Annonces

"Un tribunal n'est jamais là pour dire qui dit la vérité et qui ment. En l'occurrence, nous n'avons pas assez de preuves de culpabilité. Le tribunal vous relaxe".

Alors que le parquet avait requis un an de prison avec sursis pour "des violences graves même pour un primo-délinquant", c'est en homme libre qu'Alain Schmitt a quitté l'enceinte du tribunal.

Attendu à Tel Aviv pour entraîner l'équipe féminine de judo israélienne, Alain Schmitt est libre de ses mouvements. Quant à Margaux Pinot, le processus de guérison sera lent, mais elle peut d'ores et déjà se tourner vers l'avenir notamment en se préparant pour la saison athlétique 2022.

Annonces

La jeune femme sait qu'elle peut compter sur le soutien de la Fédération française de judo pour aller de l'avant. Margaux Pinot a à son actif, une médaille de bronze obtenu aux Mondiaux de 2019 ainsi que 2 titres de championne d'Europe et 2 médailles d'argent continentales.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces