Un garçon fait un test ADN après des années à suspecter qu'il a été adopté puis en parle à ses parents

Sedera Raliniainjanahary
14 déc. 2021
16:45
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un garçon de 19 ans a grandi en soupçonnant qu'il était un enfant adopté parce qu'il ne ressemblait à aucun membre de sa famille. Il a secrètement fait un test ADN et a confronté ses parents avec les résultats. 

Annonces

Pendant des années, le redditor 02LetterJenny soupçonnait que ses parents actuels l'avaient peut-être adopté. Il avait environ neuf ans lorsqu'il leur a posé la première question à ce sujet, car il sentait que quelque chose n'allait pas. 

Des années plus tard, il a secrètement fait un test ADN et leur a ensuite révélé les résultats. Ils ont été choqués et ont fini par lui avouer la vérité. 

OP a fait un test ADN dans le dos de ses parents | Photo : Flickr

Annonces

Le posteur original (OP) a grandi en sachant qu'il ne ressemblait à personne de sa famille. Il avait l'impression d'être un étranger, et les questions constantes que les gens lui posaient ne faisaient qu'accroître sa frustration. En publiant son expérience poignante sur Reddit, il a déclaré :

"Des étrangers me demandaient constamment si j'avais été adopté ou si l'un de mes parents était en fait mon beau-parent."

Chaque fois qu'il en parlait à ses parents, ils rejetaient carrément ses affirmations et affirmaient qu'il était leur fils biologique. Cependant, il ne s'est pas laissé convaincre par leurs paroles. 

OP était frustré de ne pas connaître ses racines ancestrales | Photo : Pexels

Annonces

Parfois, il pensait même qu'il avait été échangé à la naissance. Mais ses parents le faisaient se sentir coupable de penser ainsi. Il ajoute :

"J'ai passé des années à me demander pourquoi je ne me sentais pas à ma place... Depuis si longtemps, cela me dérangeait tellement, que j'ai fait un test ADN d'ascendance."

En fait, OP avait raison puisque les résultats ont déclaré qu'il n'était pas à sa place par rapport à l'origine ethnique de sa famille. OP sait que les résultats du test ADN ne constituent pas une preuve solide en soi, mais il pense que c'est suffisant pour confronter ses parents.

OP pensait qu'il avait pu être échangé à la naissance | Photo : Unsplash

Annonces

"J'ai pensé que je pouvais aller voir mes parents et exagérer légèrement la quantité de preuves que j'avais pour obtenir enfin des réponses", a-t-il expliqué.

“OP a été blessé par la façon dont ses parents ont intentionnellement caché son identité pendant des années.”

Il s'est alors adressé à sa mère et lui a parlé du test ADN. Son père a aussi fini par l'apprendre, et ses deux parents étaient furieux. Ils prétendent qu'il ne leur fait pas confiance, mais il s'entête à leur faire dire la vérité. 

Les parents de OP étaient furieux contre lui | Photo : Pexels

Annonces

"Puis, finalement, à l’âge de 19 ans, soit dix ans après ma première demande, on m'a dit que j'étais adopté", a déclaré OP. Par ailleurs, il a affirmé que ses parents avaient refusé de divulguer des détails sur ses parents biologiques, mis à part le fait qu'ils étaient tous deux morts. 

OP s'est ensuite tourné vers les réseaux sociaux pour savoir s'il avait eu tort de faire le test et de confronter ses parents adoptifs à ce sujet. Alors que plusieurs personnes ont sympathisé avec lui, le Redditor bbn0305 a commenté :

"Ma fille a cinq ans et sait depuis le début qu'elle est adoptée. Notre objectif est qu'elle ne se souvienne jamais du jour où elle l'a découvert. Nous voulons que ce soit quelque chose qu'elle ait toujours su. Ce qu'ils t'ont fait n'est pas juste."

Annonces

OP doute des affirmations de ses parents | Photo : Unsplash

La redditrice New-Affect2549 a déclaré avoir vécu une expérience stressante similaire lorsqu'elle a découvert qu'elle avait été adoptée. Elle a écrit :

Annonces

"La même chose m'est arrivé, lorsque j'étais enceinte de sept mois et j'avais 18 ans. Tout le monde dans la ville entière le savait et m'a menti en face. Et ils se demandent pourquoi j'ai des problèmes de confiance. Je me suis sentie tellement trahie." 

Pendant ce temps, le Redditor SKrivvaCat a demandé à OP dans un commentaire qui disait : "Honnêtement, je considérerais cela comme suffisant pour ne plus avoir de contact. Êtes-vous dans une position où vous pouvez les effacer de votre vie ?"

Une personne a révélé qu'elle était enceinte de sept mois lorsqu'elle a appris son adoption | Photo : Pexels

Annonces

"Non, je vis avec eux, et je n'ai pas pu travailler à cause d'un problème de santé. Donc je n'ai pas l'argent pour déménager", a répondu OP. 

Le Redditor Garden_Disastrous a déclaré qu'il avait 33 ans lorsqu'il a découvert qu'il avait été adopté. "C'était horrible, et j'essaie encore de surmonter le traumatisme. Je voulais juste que vous sachiez que vous n'êtes pas seul", a-t-il déclaré.

Des experts comme le Dr Steven Nickman suggèrent que les enfants doivent être informés de leur adoption entre 6 et 8 ans et qu'il n'est pas conseillé d'attendre l'adolescence. "La divulgation de l'information à ce moment-là peut avoir un effet dévastateur sur l'estime de soi des enfants et sur leur confiance en leurs parents", dit-il.

Annonces

OP vit toujours chez ses parents adoptifs car il ne peut pas déménager en raison d'un problème de santé | Photo : Unsplash

OP a été blessé par la façon dont ses parents ont intentionnellement caché son identité pendant des années. "Je suis un adulte, et après des années de lutte avec mon identité et de faux antécédents médicaux familiaux, j'aimerais obtenir des réponses sur mes racines et mes informations médicales", a-t-il déclaré.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces