Les frères Bogdanoff sont décédés ensemble : les internautes considèrent le comportement de personnes présentes aux funérailles comme inacceptable

Pauline
12 janv. 2022
05:25
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Frères dans la vie et dans la mort, les jumeaux les plus appréciés du publique audiovisuel de France Igor et Grichka Bogdanoff, ont eu une vie remarquable, et même après leur décès, leurs fans les sont restés fidèles.

Annonces

Grâce à leur émission "Temps X", les jumeaux Bogdanoff on captiver dans les années 80, les téléspectateurs de TF1, après une vie faite ensemble, les deux frères ont tiré leur révérence presqu'au même moment. Et pour les fans restés commémorer leur départ, la colère est montée au créneau.

LEUR DERNIER ENTRETIEN AVANT LA MORT

Tout comme l'année 2021, l'année 2022 a débuté avec son lot de mort, dû à la pandémie du Covid-19. Parmi les victimes de ce virus mortes en 2022, figure Igor Bogdanoff, décédé le lundi 3 janvier, six jours après son frère Grichka, de suite de la même affection.

Annonces

Scientifiques et présentateurs, les frères Bogdanoff, faisaient partie des personnes, qui avaient refusé de se faire vacciner contre la Covid-19, mais mal leur en a pris, puisqu'ils en sont décédés.

C'est le 15 décembre 2021, que les jumeaux ont été transporté, à l'hôpital Georges Pompidou de Paris, dans un état très critique, selon des affirmations de leur attaché de presse Cédric André, invité sur le plateau de "Touche Pas à mon poste" le 3 janvier 2022.

On rappelle que le 6 décembre 2021, les jumeaux Bogdanoff étaient passés sur France Bleu, pour une interview, leur dernière. Lors de cet entretien, il était question de soutenir le livre de leur ami Michel-Yves Bolloré. Mais ils avaient également profité de cette occasion pour rassurer le public, sur leur état de santé.

Annonces

L'ANIMATEUR DE TÉLÉVISION PLAISANTE SANS SUCCÈS SUR LEUR MORT

Annonces

Le métier d'animateur télé, requiert souvent beaucoup de gaieté, et d'humour, ce qui explique le fait que les présentateurs tout comme les chroniqueurs télé, fassent souvent des blagues pour égayer les téléspectateurs.

Mais malheureusement, il arrive souvent que la blague tourne à la dérision, et lorsque le présentateur s'en rend compte, il est généralement trop tard. C'était le cas, le samedi 8 janvier 2022, au cours de l'émission "On est en direct", sur France 2.

En effet, lors de cette tranche d'antenne, le chroniqueur Philippe Caverivière, qui avait pourtant bien démarré son émission, a accumulé une succession de bourdes. Tout d'abord, sur le souvenir juvénile des jumeaux Bogdanoff, décédés à 72 ans.

Annonces

Ensuite, c'est ce fût sur leur immortalité prétendue, que s'est acharné Philippe Caverivière, et pour finir, c'est en décernant une médaille d'argent à Igor Bogdanoff décédé six jours après son frère Grischka, que le présentateur, a plus choqué le public.

Et bien sûr, même s'il a essayé de corriger le tir à la sortie de l'émission, en rappelant que la perte des deux frères était horrible, tout comme la vie, cela n'a pas empêché qu'à travers les réseaux sociaux, les téléspectateurs et internautes, répondent fermement au chroniqueur, notamment sur Twitter.

Annonces

MANQUE DE RESPECT POUR LES FUNÉRAILLES : QUE S'EST-IL PASSÉ ?

Lundi 10 janvier 2022 à l'église de la Madeleine dans la capitale parisienne, s'est rassemblé un monde fou, comme l'a précisé Julien Pers, sur le plateau de "Touche pas à mon poste" à la sortie de la cérémonie.

Tout ce monde, s'était rassemblé pour rendre un dernier hommage, aux jumeaux Bogdanoff mort de Covid-19, à six jours d'intervalle. Dans la foule, se trouvaient de hautes personnalités, la famille, les amis, les admirateurs, et beaucoup de curieux.

Lors de la retranscription de cette cérémonie sur C8 dans "TPMP", des images ont choqué les téléspectateurs. En effet, pendant que les uns éprouvaient de la tristesse, certains curieux se sont amusés à filmer la cérémonie avec des smartphones.

Annonces

Un geste étrange, que les internautes n'ont pas manqué de réprimer, au vu des circonstances, c'est ainsi qu'on a pu relever des propos tels que :

"Les gens qui filment la cérémonie des frères #bogdanov vous comptez vous faire des soirées en matant le replay" #TPMP

Mais pour les proches, la douleur était si grande qu'on n'aurait pas pu s'attarder à des détails tels que ceux-là. La cérémonie d'adieu s'est bien déroulée, et c'est dans le calme et la sérénité, que Grischka et Igor Bogdanoff, ont été inhumés.

IGOR BOGDANOFF : SA COMPAGNE RÉVÈLE SES DERNIERS INSTANTS

Annonces

Après avoir décidé de garder le silence le temps du deuil, les proches des jumeaux Bogdanoff ont commencé à sortir petit à petit du silence, à l'instar de Luc Ferry un ami commun des frères et ancien ministre. Dans une interview, il a confié que la pratique du sport, était le bouclier derrière lequel s'était caché Igor et Grischka.

En effet, pour les présentateurs de "Temps X", le sport était moins dangereux, que le vaccin anti Covid-19. Mais ce n'est pas tout dans la foulée, Julie Jardon, la compagne d'Igor Bogdanoff aussi, est sortie de son silence après avoir rendu un dernier hommage à celui qui partageait sa vie depuis 2015.

Annonces

Si beaucoup de personnes peuvent ne pas comprendre la décision des jumeaux de ne pas se faire vacciner, c'est parce qu'ils ne les connaissaient pas véritablement. Pour Julie Jardon, Igor préférait souffrir que de se soulager.

Elle a aussi ajouté, ne pouvoir le juger, parce que c'était son mode de vie. On précise, qu'elle a été au chevet de son compagnon pour le réconforter, jusqu'à son coma, sans oublier qu'elle-même a été admise dans le même hôpital pour des raisons similaires.

QU'A-T-ELLE MIS DANS SON CERCUEIL ?

Le plus dur dans la perte d'un être cher, c'est de pouvoir faire son deuil. À la veille de l'inhumation des jumeaux Bogdanoff le mercredi 12 janvier 2022, à Gers leur village natal, les deux frères, ont eu droit à des obsèques à Paris, pour un dernier hommage avant la mise en bière dans l'intimité.

Annonces

Lundi 10 janvier 2022, la compagne d'Igor Bogdanoff, a trouvé la force, de parler de la douleur qui la submerge, et profité pour confier un petit secret au magazine Gala, sur le dernier geste qu'elle a fait par amour pour son compagnon depuis 7 ans.

En effet, Julie Jardon a avoué, qu'après-avoir fait bonne figure avec des amis durant les trois premiers jours qui ont suivies la mort de son conjoint, la solitude est revenue la hanter. Désormais, elle devra compter sur des petits-déjeuners en solitaire.

Et même si Julie Jardon se dit dévastée et avoue avoir peur pour son avenir, elle a tenu tout de même à rendre un dernier hommage à son amoureux, en déposant dans le cercueil d'Igor Bogdanoff des photos de leur couple pour accompagner dans l'au-delà le corps du scientifique.

Annonces

DERNIER HOMMAGE

Grischka et Igor Bogdanoff, ont été unis, de leur naissance jusqu'à la mort. Après une carrière de pionnier d'émission de science-fiction en France, c'est d'une même maladie qu'ont succombé les frères ovni.

D'après le magazine Paris Match, après s'être fait hospitalisé en premier, c'est dans la mouvance de tout faire ensemble qu'Igor a été convaincu par son frère de se faire interner.

Annonces

Et tout comme dans leur vie, les deux frères se renseignait mutuellement sur l'avancée de leur état. Un bavardage quotidien qui a surpris tout le personnel soignant de l'hôpital Georges Pompidou.Et c'est dans des cercueils identiques, qu'ils se sont retrouvés pour leur dernier voyage, le même jour.

Au cours de leur cérémonie de dernier hommage, on a constaté une affluence monstrueuse, composé de toutes les couches de la société, mais aussi de leur proche, qui se sont ouverts, pour la première fois, après qu'ils aient été admis en soin intensif. À l'instar d'Amélie de Bourbon-Parme l'ex-femme d'Igor et de Julie Jargon. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces