Le poème de Mère Teresa qui nous apprend à apprécier les choses simples

Mère Teresa de Calcutta n'est pas seulement un modèle de femme sur le plan religieux, mais aussi en tant que personne.

Elle était une religieuse catholique qui a décidé de consacrer sa vie à servir les pauvres. Elle l'a fait pendant 45 ans et a sauvé de nombreuses vies tout en laissant de grands enseignements derrière elle.

Parmi ceux-ci, ce beau poème qui vous apprendra à apprécier les petites choses simples de la vie. Vous serez sans doute un peu plus heureux quand vous verrez le monde de cette perspective :

Le jour le plus beau ? Aujourd’hui.

La chose la plus facile ? Se tromper.

Le plus grand obstacle ? La peur.

L’erreur la plus grande ? Renoncer.

La racine de tous les maux ? L’égoïsme.

La meilleure distraction ? Le travail.

La pire défaite ? Le découragement.

Les meilleurs professeurs ? Les enfants.

Source : Flickr

Source : Flickr

Le premier devoir ? Communiquer.

Le plus grand bonheur ? Être utile aux autres.

Le plus grand mystère ? La mort.

Le pire défaut ? La mauvaise humeur.

La personne la plus dangereuse ? Celle qui ment.

Le plus mauvais sentiment ? La rancoeur.

Le plus beau cadeau ? Le pardon.

Ce qui est indispensable ? La famille.

La meilleure route ? La voie juste.

La sensation la plus agréable ? La paix intérieure.

Source : Flickr

Source : Flickr

Le meilleur accueil ? Le sourire.

La meilleure médecine ? L’optimisme.

La grande satisfaction ? Le devoir accompli.

La force la plus grande ? La foi.

Les personnes les plus nécessaires ? Les parents.

La chose la plus belle ? L’amour.

Les postes connexes
Apr 06, 2019
Une mère de sept enfants avec un cancer du sein espère compléter une liste de choses à faire déchirante avant de mourir
Jan 14, 2019
La touchante lettre d'un fils dédié à sa mère âgée de 106 ans, racontant sa vie difficile
Mar 15, 2019
Cette grand-mère déprimée subit un relooking drastique, elle en ressort méconnaissable
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant