Cet officier de police a acheté un lit et une télé à un enfant qui voulait s'enfuir de chez lui

Cameron, 13 ans, a appelé le département de police de Sumter après avoir eu une dispute avec sa mère. L'officier Gaetano Acerra s'est rendu chez lui.

Ce qui a commencé comme une situation potentiellement tragique s'est transformé en un miracle après qu'un officier de police de Caroline du Sud soit allé au delà de ses fonctions pour aider un adolescent afro-américain.

"Il a appelé et était très bouleversé et très contrarié", a déclaré l'officier Gaetano Acerra, 24 ans, en rappelant le moment où Cameron Simmons, 13 ans, est entré dans sa vie, rapporte ABC News. "Il menaçait de s'enfuir et de quitter la maison."

"Il était tellement en colère", se souvient Acerra.

Cameron a dit à Acerra que sa mère venait de le punir pour avoir utilisé la console de jeu de son frère sans permission - une préoccupation mineure typique pour un enfant.

Selon WISTV, Cameron a dit à Acerra qu'il voulait s'enfuir et a montré à l'officier sa chambre à coucher. La chambre était complètement vide. Il n'y avait ni meubles, ni lit, et tous ses vêtements étaient dans des sacs poubelle.

"Il m'a emmené dans sa chambre et il y avait quatre murs, deux fenêtres et un plancher de bois", explique Acerra. "C'était vide, il avait ses vêtements par terre dans un sac poubelle noir, je lui ai demandé où il dormait et il m'a dit: "Parfois sur le canapé et parfois sur un matelas gonflable."

La mère de Cameron avait vécu des périodes difficiles quand la famille a déménagé du Texas à la Caroline du Sud afin qu'ils puissent s'occuper d'un parent malade. Un plan a pris forme dans l'esprit d'Acerra pour aider le jeune garçon.

Pendant des semaines, Acerra a rassemblé des articles pour la famille et a même obtenu tout ce qu'il fallait pour offrir à Cameron une chambre complète.

Un grand lit deux places, une télévision, un placard et plus encore ! "L'enfant était en larmes", a déclaré Acerra, ajoutant qu'il avait aussi acheté des meubles pour le frère de Cameron. "Il était juste en état de choc, tellement heureux, il l'est toujours."