"Ça se peut qu'il ait eu un coup de folie" : la mère du suspect du meurtre de Tom, 9 ans, témoigne

La mère du suspect de l'horrible meurtre de Tom, 9 ans, témoigne

Tom, petit garçon de 9 ans, a été retrouvé mort, le lundi 28 mai dernier à Hérie-la-Viéville dans l'Aisne. Un homme de 27 ans, principal suspect, a été arrêté. Sa mère s'est confiée auprès de Europe 1, évoquant les problèmes psychologiques de son fils.

Lundi 28 mai dernier, le village de Hérie-la-Viéville, dans l'Aisne, a vécu un véritable cauchemar. Le corps d'un petit garçon de 9 ans a été retrouvé près d'une maison abandonnée.

L'enfant a été violé et martyrisé. Très vite, les autorités se concentreront sur un suspect qu'ils placeront en garde à vue, un jeune homme de 27 décrit comme étant un marginal.

Jonathan Maréchal refusera de parler. Il avait même participé aux recherches pour retrouver le petit Tom. La mère du suspect s'est récemment exprimée sur l'antenne d'Europe 1, et a abordé la question des problèmes psychologiques de son fils, qui souffre apparemment de schizophrénie.

"Jonathan avait horreur de la violence, c'est en ça que ça m'étonne."

"Ça doit être la maladie. Il ne serait pas capable de tuer. Pour moi, ce n'est pas lui qui l'a fait. Mais si c'est lui, ça se peut qu'il ait eu un coup de folie... Je n'en sais rien. Ça doit être la maladie."

Le jeune homme avait été suivi pour ses problèmes à deux reprises. Sa mère affirme que son fils doit être soigné, et qu'il ne peut pas aller en prison.

"Moi j'ai dit que Jonathan, je l'aiderai jusqu'au bout, même s'il est en prison. Mais je ne souhaite pas qu'il soit en prison, (...) je ferai tout pour qu'il soit en maison psychiatrique et qu'il ne reste pas en prison, ça ne servira à rien."

Avant ce drame horrible, Jonathan n'était connu des services de police que pour des faits mineurs. Il n'avait jamais été fiché délinquant sexuel.