Une manager a dit à son employée dont le fils était sous respirateur de se présenter au travail ou de démissionner

L'entreprise a renvoyé cette manager après qu'elle ait dit à une de ses employées dont le fils était sous respirateur de se présenter au travail ou de démissionner.

Crystal Reynolds Fisher du Michigan a été très déçue du quiproquo qu'elle a eu avec sa patronne à qui elle a demandé quelques jours de congé pour rester auprès de son fils qui était sous respirateur.

Sa manager lui a rétoqué que sa situation n'était pas une raison suffisante pour ne pas se présenter au travail. Fisher - qui travaille pour PS Food Mart - scandalisée, a partagé plusieurs captures d'écran des SMS qu'elle avait échangé avec sa patronne prénommée Dawn.

Le 30 juin, Fisher a envoyé un sms à sa patronne pour l'informer que son fils était sous respirateur et qu'elle ne pourrait pas venir au travail tant que son état n'aurait pas été stabilisé.

Fisher a informé sa patronne de son absence 48h à l'avance. Mais au lieu de se montrer compatissante, Dawn a rétorqué que, si Fisher ne se rendait pas au travail dès lundi, elle considérerait qu'elle avait démissionné.

Fisher a essayé de raisonner Dawn mais cette dernière a continué à camper sur sa position. Comme on peut le voir sur les captures d'écran, elle disait à Fisher qu'elle n'avait aucune raison valable de ne pas travailler.

La mère du Michigan a finit par se défendre et a déclaré qu'elle allait contacter le syndicat. 

Avant cette échange de messages, Fisher venait d'amener Jason, son fils de 18 ans, à l'hôpital, à cause d'une fièvre de 40 degrés. Comme on peut le comprendre, elle était boulversée et faisait face à des crises de panique et ne pensait pas vraiment à son travail.

Alors sa fille a décidé d'appeler Dawn pour lui expliquer la situation. Mais Fisher a entendu sa patronne répondre à sa fille au téléphone en lui disant: "Ce n'est pas la manière dont les choses se passent dans notre magasin, ta mère doit être celle qui me contacte."

Quand Fisher a partagé les captures d'écran sur Facebook, son histoire est rapidement devenue virale. Et elle a été tellement partagée que l'entreprise Folk Oil Co qui possède PS Food Mart a finit par en entendre parler.

Le 2 juillet, l'entreprise a partagé un message sur Facebook en réponse à la situation.

D'après leur message, Dawn, la manager de Fisher, avait été renvoyée et n'est plus associé d'aucune manière à l'entreprise. 

Et quant à Fisher, l'entreprise a assuré qu'elle comprend sa situation et qu'elle aura tout le temps dont elle a besoin pour s'occuper de son fils.

Les postes connexes
Un patron désagréable a crié sur un employé devant ses collègues de travail
Histoires Mar 21, 2019
Un patron désagréable a crié sur un employé devant ses collègues de travail
La lettre présumée de la mère, qui a sauté d’un pont avec son fils de 10 ans, est dévoilée
International Feb 19, 2019
La lettre présumée de la mère, qui a sauté d’un pont avec son fils de 10 ans, est dévoilée
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Un client insatisfait a demandé un "avertissement" sur la porte, au sujet d'un employé ayant des besoins spéciaux
Dec 20, 2018
Un client insatisfait a demandé un "avertissement" sur la porte, au sujet d'un employé ayant des besoins spéciaux