L'histoire d'un chat laid et cabossé qui m'a appris ce que c'était le vrai amour infini

La beauté ne sauve pas toujours le monde, hélas. Mais on vit bien dans ce monde, si on aime correctement...

***

Chaque habitant de notre immeuble dans lequel je vivais savait à quel point notre chat du quartier était laid. Les gens l’ont même surnommé Atchoum. Ce félin n’aimait que trois choses dans ce monde : la lutte pour la survie, manger «ce qu’il trouve» et, disons, l'affection. LE mélange de ces choses avec la vie de chat de la rue dans notre cour a laissé des marques indélébiles sur le corps d’Atchoum.

Le chat laid n'avait qu'un seul œil. Du même côté, il n'avait pas d'oreille et sa patte gauche autrefois cassée formait un angle incroyable, ce qui donnait l'impression que le chat allait tout le temps tourner. Il n'avait pas de queue depuis longtemps. Il lui en restait seulement un petit bout, qu’il remuait constamment. Et, si ce n’était les nombreuses cicatrices qui recouvraient la tête et même les épaules d’Atchoum, on pourrait parler de chat rayé gris foncé.

Source : Youtube / Nikita Sever

Source : Youtube / Nikita Sever

Tous ceux qui l’ont vu au moins une fois dans leur vie, avaient la même réaction : «Quel chat laid !» Il était formellement interdit à tous les enfants de le toucher. Les adultes jetaient des bouteilles et des pierres sur lui pour le chasser et l’aspergeaient avec de l’eau quand il essayait d'entrer dans l’immeuble ou lui pinçaient la patte avec la porte pour qu'il ne puisse pas sortir.

Source : Shutterstock

Source : Shutterstock

Étonnamment, Atchoum a toujours réagi de la même manière. Si on l'aspergeait avec un tuyau d'arrosage, il attendait avec obéissance jusque cet amusement ennuie le bourreau. Si on jetait quelque chose sur lui, il se frottait contre les jambes, comme s'il demandait pardon. S'il voyait les enfants, il se précipitait vers eux, se frottait la tête contre leurs mains et ronronnait fort en demandant de l'affection. Si quelqu'un le prenait encore dans ses bras, il commençait immédiatement à sucer un coin de son chemisier, un bouton ou autre chose qu'il pouvait atteindre.

Source : Shutterstock

Source : Shutterstock

Mais un jour, Atchoum fut attaqué par les chiens des voisins. De ma fenêtre, j'ai entendu les aboiements de ces derniers, les appels du chat au secours et je me suis immédiatement précipitée pour le sauver. Quand je l'ai atteint, le chat laid était terriblement mordu, couvert de sang et presque mort. Il était couché sur le ventre, tremblant de peur et de douleur. Son dos, ses jambes et son dos ont complètement perdu leur forme d'origine. Sa vie triste touchait à sa fin. Une larme traversa son front.

Alors que je le portais à la maison, il avait une respiration difficile. J'ai couru pour aller plus vite mais j'avais peur de lui nuire encore plus. En attendant, il essayait de me sucer l'oreille.

Source : Shutterstock

Source : Shutterstock

Alors que les larmes m'assaillaient, je me suis arrêtée et je l’ai serré dans mes bras. La tête du chat a touché la paume de ma main, son oeil d'or s'est ouvert et je l'ai entendu ... ronronner ! Même avec une douleur aussi terrible, le chat ne demandait qu’une chose – un peu d'amour ! Ou une goutte de compassion... Et à ce moment-là, j’ai réalisé que j'avais affaire à la créature la plus aimante que j'avais jamais rencontrée dans ma vie. La plus tendre et la plus belle. Il me regardait, confiant, sûr que je serais capable d'atténuer sa douleur.

Atchoum a rendu son dernier souffle dans mes bras avant que j'arrive dans mon appartement. Je suis restée assise longtemps à ma porte, le tenant sur mes genoux.

Source : Shutterstock

Source : Shutterstock

Par la suite, j'ai beaucoup réfléchi à la manière dont cet animam infortuné et infirme pourrait changer ma vision sur ce qu'est la vraie pureté d'esprit et le vrai amour infini. Atchoum, à lui tout seul, m’a appris ce que c’était la compassion d'une meilleure manière qu’un millier de livres, conférences ou conversations. Et je lui serai toujours reconnaissante. Son corps était infirme et mon âme éraflée. Il est temps que j'apprenne à aimer vraiment et profondément. A donner de l'amour à son proche sans réserve...

La plupart d'entre nous veulent être plus riches, avoir plus de succès, être forts et beaux. Et moi, je m'efforcerai toujours de rechercher une chose : aimer exactement comme le faisait le chat laid...

Et ce chat héroïque sauve l'enfant de deux alligators dangereux. Une VIDEO incroyable dans notre prochain article !

Les postes connexes
Feb 06, 2019
"J’avais une main sur la corde et je tenais mon chat": une survivante de l’incendie de Paris en parle
Jan 18, 2019
Un chat qui semblait aveugle s'est transformé en une vedette sur Internet quand il a finalement ouvert ses yeux atypiques
Animaux Mar 26, 2019
Une vieille dame endeuillée appelle la police à la suite du décès de son chat et le policier trouve le moyen de la réconforter.
Jan 28, 2019
L'histoire d'amour de Renaud et de sa première femme, Dominique, qu'il n'a jamais réussi à oublier