Rencontrez Peyo, le cheval qui murmure à l'oreille des mourants en leur fournissant un soulagement

C'est un cheval extraordinaire, unique, dont le don fascine les neurologues. Et cette année, il sera accueilli à la 47e édition du Salon du cheval. Hassen Bouchakour, cavalier champion de France de dressage artistique et cavalier dresseur de Peyo, se confie sur la façon dont le contact avec l'étalon a un effet bénéfique sur les patients les plus vulnérables dans les hôpitaux.

Son nom est Peyo et il est devenu une star en quelques mois parce qu'il fait des miracles dans des hôpitaux. Delphine, qui travaille dans le service, où d'autres animaux ont le rôle d'apporter du bien-être aux patients, déclare que le contact des patients avec l'étalon produit des résultats spectaculaires.

"C'est assez incroyable, il faut le voir : des patients se mettent à parler spontanément quand ils le voient, retrouvent le sourire. J'ai été très marquée par la réaction d'un patient qui s'est souvenu que son père achetait des chevaux. Il avait des propos cohérents, alors qu'habituellement c'est l'incohérence totale", dit-elle.

"On a deux chiens qui sont appréciés par nos malades. Mais là, avec ce cheval, c'est plus fort, peut-être aussi parce que c'est plus étonnant. Les effets sont spectaculaires", ajoute ensuite Delphine en évoquant l'automne de l'année dernière, lorsque le premier "miracle" a eu lieu à Dijon.

Ensuite, s'ensuivirent Le Havre, Nice, Antibes, Calais pur apporter leurs témoignages à cette expérience scientifique.

Hassen Bouchakour révèle comment il détecté ce don chez Peyo

Peyo était un cheval de compétition, de spectacle qui « détecte » les personnes les plus vulnérables et se rend à leur chevet dans des hôpitaux français. Selon Hassen Bouchakour, son dresseur, on a découvert chez l'étalon la capacité de détecter les tumeurs et les cancers chez l'homme, grâce au développement de ses propres sens.

"J'ai perçu ce don en lui, il y a six ans de cela et j'ai voulu comprendre auprès de neurologues et de psychiatres le phénomène scientifique, comment il arrive à sentir la mort arriver. De là, nous avons déterminé cinq angles de recherche pour la gériatrie, la pédiatrie, la psychiatrie, les soins palliatifs et Alzheimer avec cinq hôpitaux en France et un centre d'études vétérinaires en Belgique", a confié le cavalier champion de France de dressage artistique.

Selon lui, si la science essaye encore de comprendre le pourquoi et le comment de ce don, la démarche est plutôt d'offrir une alternative, un soutien aux personnes en fin de vie. Il suivit en donnant une description de la façon dont le cheval est préparé à se rendre dans un hôpital d'une manière qui permet d'éviter en aucun cas qu'il transmette une maladie à l'homme.

Il faut préciser que Peyo ne «guérit» pas la maladie d'Alzheimer. Il permet d'apaiser les troubles cognitifs chez certains patients

Bien qu'Hassen Bouchakour soit certain que Peyo soit un cheval unique, il certifie tout de même que "Peyo ne 'guérit' pas la maladie d'Alzheimer". Néanmoins, selon ses critères et sa connaissance en matière d'équidé, un cheval gentil ne suffit pas, car il ne reste pas gentil trop longtemps dans un hôpital.

"Nous pensons que d'autres chevaux ont la même hypersensibilité mais cela fait cinq ans que nous cherchons en vain un exemple similaire, un développement cérébral identique" dit le champion cavalier dresseur de Peyo. "Avoir un cheval « gentil » n'est pas suffisant. Faire entrer un équidé dans un hôpital n'a aucun sens, il ne reste pas gentil longtemps. Soit le cheval arrive à prévenir de la mort, comme Peyo, soit il vaut mieux le laisser dans son parc", poursuit-il.

Le cavalier affirme également être en étroite collaboration avec l'hôpital de Calais afin de permettre au cheval, dans toute sa liberté, d'apaiser les troubles cognitifs chez certains patients. Selon ses perspectives, un projet de mettre en place un centre pour les personnes en fin de vie à Calais serait unique au monde. Le centre "serait un centre de dignité humaine".

“La ville de Calais nous a permis de lancer des études, de déterminer un lieu. Nous travaillons en étroite collaboration avec l'hôpital de Calais, en véritable synergie. Il faut préciser que Peyo ne «guérit» pas la maladie d'Alzheimer. Il permet d'apaiser les troubles cognitifs chez certains patients, mais il est libre. Ce n'est pas une attraction mais une véritable expérience scientifique”, conclut-il.

La 47e édition du Salon du cheval, qui se tiendra du 24 novembre au 2 décembre 2018, au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, accueillera cette année cet «invité» exceptionnel, en la personne Peyo, cet équidé de thérapie qui accomplit des miracles dans les hopitaux en France.

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Les postes connexes
Histoires virales Apr 03, 2019
Le moment déchirant où une dresseuse berce son cheval de course mourant dans ses bras après un grave accident
Dec 28, 2018
Moment poignant lorsqu'un cheval s'approche d'un garçon atteint d'une maladie rare pour interagir avec lui
International Mar 25, 2019
Incident mortel en Belgique: une fillette de 14 ans meurt traînée par son cheval
Animaux Mar 21, 2019
L'homme a sauvé un cheval sauvage aux pattes enchaînées et a reçu un "grand merci" en retour