À propos AM

26 novembre 2018

Une serveuse se fait renvoyer pour avoir ramené un morceau de viande chez elle "pour dîner". Les gens outrés demandent justice

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Une employée d'un hôtel a pris un "morceau de viande" et a été renvoyée dans un acte qui a provoqué l'indignation.

Catherine Hincapié travaillait comme serveuse à l’hôtel RIU Paraíso de Puerto del Carmen, à Lanzarote, en Espagne, où elle a été renvoyée pour avoir pris un repas sans autorisation.

Le 23 août 2017, Catherine n'a pas eu le temps de dîner en raison du nombres de client ce qui l'a forcée à travailler beaucoup plus. Elle a alors décidé de prendre un morceau de viande et de le ramener à la maison.

Le problème était qu’à la sortie, le gardien a décidé de fouiller son sac et a trouvé la viande.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Deux mois plus tard, l'hôtel a informé Catherine de son licenciement. Pour sa part, elle estime que bien qu'ils aient eu le droit de la sanctionner, mettre fin à son contrat est bien trop sévère.

"Il est clair que je dois être punie d'une certaine manière, mais je considère un licenciement comme étant un peu trop dur, je pense que ce n'était pas pour cela, je pense aussi qu'ils cherchaient une raison pour me renvoyer", a conclu l'employée.

Chargement...

Annonces

L'entreprise a justifié le licenciement en affirmant qu'elle avait pris les aliments dans le réfrigérateur et que cela ne faisait même pas partie du menu de la journée des travailleurs. Cela signifie qu'elle est entrée dans une zone non autorisée.

Elle pense toujours que la mesure de sanction était disproportionnée. L'association espagnole des serveuses Kellys est d'accord avec elle.

Chargement...

Annonces

Pour cette raison, ils se sont mis à manifester devant l'hôtel pour demander que Catherine soit réintégrée à son poste.

"Les rythmes de travail dans la cuisine de cet hôtel empêchent le personnel de l'établissement de prendre des pauses et de dîner comme c'est son droit", a déclaré le syndicat.

Chargement...

Annonces

Apparemment, la société a trouvé une raison de la licencier sans avoir à payer l'indemnisation qu'entraîne un licenciement sans motif valable.

Cependant, les avis sont partagés. Certains pensent que l'entreprise a mal agi, mais d'autres ont tendance à croire que ce que l'employé a fait est mal.

Chargement...

Annonces

Les serveuses ont un métier qui est loin d'être facile et doivent souvent faire face à des attitudes irrespectueuses de la part de leurs clients.

Heureusement, ce n'est pas toujours le cas comme par exemple pour Cayla Chandara, une jeune femme qui travaillait pour payer ses études et qui eu la chance de servir des clients extrêmement généreux.

Apprenez-en plus en cliquant ici.

Chargement...
Chargement...

Annonces