Un Gilet jaune a exaucé le vœu des gens en colère, en diffusant une émission depuis sa rencontre avec Rugy

Il a diffusé sa rencontre avec le ministre sur Facebook.

Depuis le début des manifestations, de nombreuses personnes demandent à ce que les entretiens avec les dirigeants de la république soient filmés et diffusés en direct à la télévision.

C'est Eric Drouet, l'un des 8 portes paroles du mouvement gilets jaunes, qui a été le premier à agir.

Ce chauffeur routier originaire de Melun a filmé sa rencontre avec le ministre et les secrétaires d'état à la transition écologique François de Rugy, Emmanuelle Wargon et Brune Poirson, qui a duré 1h15, et l'a diffusée sur Facebook.

Dans la vidéo, on peut donc les voir échanger. Priscilla Ludosky liste les demandes les plus fréquentes des gilets jaunes.

"Le peuple veut être le peuple. Les citoyens veulent être consultés régulièrement. (...) Et la colère monte, monte, monte. Et elle va encore monter. Et le discours d'aujourd'hui n'a pas arrangé les choses", dit elle, en parlant du discours du président lors du haut conseil pour le climat.

Emmanuel Macron est ici accusé d'avoir parlé uniquement de la transition écologique, sans parler d'une quelconque idée pour améliorer le pouvoir d'achat en France.

"Ca n'avait pas de sens de faire un discours uniquement sur la Transition. Forcément ça allait mal passer".

Ce à quoi François de Ruby répond: "il était prévu de faire la présentation de la politique énergétique et climatique et par ailleurs, le président a voulu qu'on élargisse un peu le sujet sur la méthode. (...) Les impôts ils ne sont pas prélevés pour le plaisir des impôts, ils sont prélevés pour la dépense publique".

Le ministre a également parlé d'un "débat de société" avec des gens "qui penseront que les députés et les ministres sont toujours trop payés.".

Quand Priscilla Ludosky a demandé

"Est-ce qu'aujourd'hui c'est normal qu'on touche aux revenus des retraités?",

Brune Poirson lui a répondu:

"C'est aussi la solidarité entre les générations. C'est pour ceux qui travaillent."

Une rencontre qui n'aura pas fait avancer la situation du tout, comme l'a rapporté Eric Drouet:

"Concrètement, aujourd'hui il ne s'est rien passé. Il n'y a pas d'avancée, il n'y a rien du tout. On a très bien compris que pour eux, rien n'allait changer".

LE COUP DE GUEULE D'UN AGRICULTEUR

Aloïs Gury est âgé de 33 ans et élève des volailles à Montrevel en Bresse, dans l'Ain. C'est lui qui fournit les volailles de Bresse qui terminent sur la table de l'Elysée. Il a récemment partagé un coup de gueule à travers une vidéo publiée sur Facebook le 24 novembre. Dans celle-ci, le jeune agriculteur s'adresse directement au président Macron.

"Mr Macron, vous ne méritez pas de manger mes volailles." Il parle également des difficultés qui sont les siennes tous les jours, vêtu d'un gilet jaune.

"Je ne m'en sors pas, vous ne voyez pas tout le boulot qu'il y a derrière, je suis dans la merde. Tout le monde gueule et vous ne dites rien".

Aloïs travaille seul, et élève plus de 16 000 volailles. Il travaille 77 heures par semaine, pour un salaire de seulement 700€ par mois. Ajoutons à cela qu'en trois ans, il n'a pris qu'une seule semaine de vacances.

Les postes connexes
Dec 11, 2018
Opposition et gilets jaunes expriment leur opinion sur le discours d'Emmanuel Macron
Macron Mar 29, 2019
Emmanuel Macron est franc avec les enfants au sujet des Gilets jaunes : "Il n'y a aucune cause qui justifie ça"
Gilets jaunes Feb 25, 2019
Un moment, il faut que ça s'arrête : Dupond-Moretti s'est adressé aux Gilets jaunes
Jan 30, 2019
Maxime Nicolle menace de quitter la France s'il n'y a pas de progrès (Vidéo)