Un homme transgenre qui a accouché répond à ceux qui le critiquent avec humour et ouverture d'esprit

Un homme transgenre qui a donné naissance à un petit garçon a adressé quelques mots à ceux qui le critiquent.

Originaire de l'Oregon, Trystan Reese a partagé sa grossesse sur les réseaux sociaux dans l'espoir que les gens changeront d'avis sur les personnes transgenre.

L'histoire de Trystan Reese et Biff Chaplow n'est pas ordinaire. Reese était une femme à la naissance mais il a grandit et s'est identifié comme un homme . 

À l'âge de 20 ans, il a commencé à prendre de la téstostérone. Se contentant de faire une transition par thérapie hormonale, il a décidé de ne pas se faire opérer.

"Ce n'est pas différent de quand une femme qui prend une contraception hormonale et que leur cycle menstruel s'arrête. Alors quand j'ai arrêté de prendre mes hormones, mon cycle a finit par reprendre...Et environ cinq mois plus tard, nous avons appris que j'étais enceinte," raconte Reese.

Ils ont répondu à la haine à laquelle ils ont dû faire face avec humour et ouverture d'esprit et ont aussi pu compter sur le soutien de milliers d'internautes.

En parlant de toute cette haine qui s'est déversée sur eux, Trystan a déclaré: "Nous avons découvert que sous le couvert de l'anonymat, les gens pensent avoir le droit de dire ce qui devrait nous arriver à nous, à nos enfants, à notre famille."

Trystan a aussi parlé des problèmes qu'il a rencontré en tant qu'homme enceinte en disant: "Parfois je vois les gens me dévisager et essayer de trouver des vestiges de féminité..."

View this post on Instagram

One year ago, Biff suggested that I take the car to work so I wouldn’t have to take public transit. At that time I usually took the commuter train, known as the MAX, to and from work. I was 8 months pregnant and didn’t want to feel weak or fragile but I said yes to taking our car instead of the MAX. ☁️ I drove away from the office at my usual time, the same time I would have caught the MAX. I wanted to take advantage of the fact that I had the car so I went to Trader Joe’s to grab dinner. As I pulled into the parking lot, sirens suddenly swarmed around me. Police cars, ambulances, and fire trucks sped by at full speed, headed across the street to the transit center. My first thought was, “Whatever is happening there... That’s my train.” ☁️ Within minutes, the news was everywhere. A white supremacist, already known to Portland authorities, harassed two young women of color. Three bystanders intervened and the attacker pulled out a knife and stabbed them. ☁️ I didn’t leave the house after that. This photo was taken a week later, when I finally agreed to go on a previously-planned family weekend trip to the beach. I spent much of the time inside, contemplating my situation. I was a very pregnant man in a very scary world. I called my mom and begged her to let me come to Canada for the remainder of my pregnancy; it wasn’t rational... I just wanted my mom and felt like somehow she could keep me safe. She eventually said no, worried that I would go into labor away from my medical team and Biff and the kids. “It’s just too dangerous,” she said. She was right. ☁️ What you see on my face in this photo isn’t peaceful bliss or dreamy contemplation of our upcoming life with a newborn. It’s fear. Maybe even terror. When you’re pregnant, every bone in your body is receiving a message to keep the baby safe. Everything feels like a threat. Oh, and I was receiving actual threats as well... which didn’t help. ☁️ I am proud to be a survivor. Proud to be a dad. Proud to be trans. Now... more than ever before. Bravery doesn’t mean lack of fear. Bravery means being afraid and forging ahead anyway. ☁️ 🌧 ☀️ 🌈 #resilience #transpride #lgbtq #pride #gaypride #twodads #seahorsedad

A post shared by Trystan Reese (@biffandi) on

Il ajoute: "Ils plissent leurs yeux un peu et je vois bien qu'ils essayent de m'imaginer sans barbe. Ils essaient de m'imaginer avant ma transition."

Malgré les épreuves auxquelles ils ont dû faire face, Trystan Reese et son compagnon Biff Chaplow sont aujourd'hui heureux et prennent soin de leurs enfants.

View this post on Instagram

#tbt #whoader lol seems like years ago!

A post shared by TheColemans (@thecolemanfam) on

Dans un récent article, nous vous parlions de cinq hommes transexuels enceinte qui espèrent voir les préjugés de la société changer. Apprenez-en plus sur eux en cliquant ici!

Les postes connexes
Histoires virales Mar 13, 2019
Un homme transgenre à qui on avait dit qu'il ne pourrait plus tomber enceinte fête les six mois de son fils
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Vie Mar 13, 2019
L'histoire d'une famille de Floride voulant élever un "Theyby", un enfant transgenre devient viral et suscite un débat animé
Feb 08, 2019
Irritée, Sophie Davant répond de manière virulente aux personnes qui ne comprennent pas son humour