Une adolescente transgenre filme les administrateurs de l'école faire irruption dans les toilettes des filles pour l'en faire sortir

Une adolescente transgenre a décidé de filmer le personnel de son lycée de Osseo Senior au Minnesota qui ont ouvert de force la porte d'une cabine de toilette dans laquelle elle se trouvait.

Le 28 novembre, l'étudiante, qui se fait appeler Cece Doll, a partagé les vidéos de l'incident sur Facebook, accusant les représentatns de l'école de l'avaient agressée alors qu'elle était aux toilettes.

"J'imaginer que je ne peux pas utiliser les toilettes des filles juste parce que je suis transgenre" a-t-elle écrit en légende.

Suite à l'attention générée par les vidéos, le principal du lycée Michael Lehan a fait une déclaration dans laquelle il assurait qu'aucun étudiant est interdit d'utiliser les toilettes.

Dans la première vidéo de l'incident, l'adolescente transgenre peut être vue assise sur l'une des cuvettes. Les responsables de l'établissement lui demandent ensuite plusieurs fois de bien vouloir sortir.

L'adolescente a cependant refusé d'obtempérer et une professeure a donc décidé de prendre les choses en main. En se servant d'un baton, elle débloque le verrou de la porte.

"Je suis aux toilettes et ils sont en train de m'agresser," peut-on entendre l'adolescente dire dans la vidéo.

Dans la seconde partie de la vidéo on peut voir des représentants apparemment en train de lui demander de quitter l'école.

"Voici l'homme qui m'a agressée", dit Cece en pointant du doigt l'un des hommes présents à ce moment-là.

La vidéo est rapidement devenue virale sur Facebook et a été partagée à plus de 20 000 reprises. De nombreux internautes ont partagés leurs opinions dans les commentaires.

Un internaute a écrit, "Je vais simplement dire ça. Tant qu'elle a fait savoir à l'école qu'elle est transgenre, elle peut utiliser les toilettes de son choix. Fin de la discussion."

"Ce n'est pas important si les toilettes sont pour les garçons ou les filles, si tu te considères comme une fille, tu devrais pouvoir utiliser les toilettes de filles. C'est tout. Le fait qu'ils aient décidé d'utiliser d'ouvrir la porte alors que tu étais aux toilettes est inacceptable," a ajouté un autre.

Suite à la popularité de ces vidéos, Michael Lehan le principal d'Osseo a fait une déclaration dans laquelle il garantit qu'aucun étudiant n'a reçu une interdiction concernant les toilettes de l'établissement.

"Je suis au courant du poste sur les réseaux sociaux qui donne une mauvaise impression d'un incident qui s'est produit dans notre école le 28 novembre. Il est important que vous sachiez qu'aucun étudiant n'a reçu d'interdiction concernant l'usage des toilettes de l'établissement" a-t-il déclaré.

Mais le principal n'a pas expliqué pourquoi son équipe avait ainsi fait irruption dans la cabine de l'adolescente.

"J'aimerais sincèrement pouvoir vous en dire plus, mais pour des raisons de confidentialité des données, je ne peux pas vous donner des détails sur une situation qui implique un étudiant en particulier," a déclaré Lehan.

"Ce que j'espère que vous savez déjà est que nous travaillons tous les jours pour créer un environnement ouvert dans lequel les étudiants se sentent accueillis et respectés. Notre équipe travaille régulièrement avec des étudiants et des familles qui ont de nombreux problèmes et besoins, y compris des besoins liés à l'identité."

Les activistes se battant pour les droits des personnes transgenres se sont immédiatement saisies des vidéos pour demander un meilleur traitement des étudiants transgenres.

Récemment, Cece Doll a écrit un message sur Facebook disant qu'elle était reconnaissante pour tout le soutien qu'elle avait reçu.

Les postes connexes
Jan 09, 2019
Un responsable de l'école risque d'être suspendu pour avoir dit à un élève trans d'utiliser l'urinoir pour prouver qu'il est un garçon
Jan 19, 2019
Un adolescent transsexuel demande des dons pour pouvoir faire geler ses ovules avant de commencer sa thérapie hormonale
Jan 16, 2019
Première famille transgenre de deux générations, intimidée pour avoir laissé leur fils de cinq ans être une fille
Dec 11, 2018
Ce père punit sa fille en la forçant à marcher environ 8 kilomètres comme leçon contre l'intimidation