Johnny Hallyday: pourquoi a-t-il donné des conseils à ses musiciens, les poussant à tromper leurs femmes?

Sedera Raliniainjanahary
19 déc. 2018
07:50
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Johnny Halliday ne s’est jamais caché de ses penchants pour la liberté, notamment en ce qui concerne les femmes. Il lui arrive même de pousser ses proches à l’infidélité.

Annonces

Johnny Halliday a toujours été connu pour être un homme à femme, et ce, depuis sa jeunesse. Cette réputation l’a suivie partout, et cela semblait amuser le rockeur.

Le journaliste Benjamin Locoge raconte dans son ouvrage «La ballade de Johnny et Laeticia» quelques anecdotes sur l’infidélité du Taulier.

Durant sa tournée aux Etats-Unis en 2014 par exemple, Johnny Halliday s’amusait à défier ses musiciens. Un soir, Johnny a demandé à Yarol Poupaud s’il trompait sa femme.

Annonces

Comme l’interessé a répondu par la négative, le rockeur lui lança qu’il avait tort et que c’était le moment pour lui d'être infidèle.

LAETICIA CONNAISSAIT L’INFIDELITE DE JOHNNY

Annonces

Laeticia Halliday était consciente de l’infidélité de son mari. Elle indique toutefois qu’elle préfère faire comme si de rien n’était, par amour. Interviewée par Paris Match, elle révèle qu’elle aurait pu partir, mais elle a choisi de se remettre en question afin de comprendre pourquoi son mari est allé voir ailleurs. Selon elle, c’était parce qu’elle s’est éloignée de son rôle de femme et qu’elle ne répondait pas à ses attentes.

Annonces

«'Tu as tort, c'est là qu'il faut en profiter»

Sylvie Vartan, la première épouse de Johnny, a déjà soulevé ce point. Toutefois, cette instabilité de Johnny a engendré la sépération du couple. Sylvie se confie en indiquant être la victime de leur séparation, mais aussi de la nature instable du rockeur.

Annonces

Elle ajoute que les filles de passage n’était rien de plus que des filles de passage.

LA QUESTION SUR LA SUCCESSION DE JOHNNY HALLIDAY ENFIN REGLÉE

Le clan Halliday est plus brisé que jamais, depuis la contestation du testament de Johnny Halliday par ses aînés. En septembre dernier, Laura Smet et David Halliday ont fait la demande de gel des royalties de leur père dans la Bank of America.

Annonces

Cette action a été enclenchée pour éviter que Laeticia obtienne tous les bénéfices qui découlent des ventes des albums, des trois maisons de disques.

Le juge des référés a ainsi donné raison aux aînés et à accorder 37,5% des royalties en faveur de Laura et David.

Ce quota correspond ni plus ni moins à la part qui leur revient de droit si le juge statue sur l’invalidité du testament de Johnny Halliday.

Annonces