Les Gilets jaunes dépassent les bornes: ils fabriquent l'épouvantail d'Emmanuel Macron et organisent un combat

À l’heure actuelle, la manifestation des gilets jaunes est en train d’impacter toute la France.

Ce mouvement a commencé à prendre des dispositions assez inquiétantes. En effet, les gilets jaunes ont dépassé les bornes.

C’est sur le compte Tweeter de Globalnews que l’on a vu cette scène qui ne sera pas au goût de tous. En effet, une image avait été publiée ce 22 décembre vers 17 heures.

Une image où l’on voit une scène à la manière des Talibans. On y voit les gilets jaunes qui décapitent un épouventail à l'effigie de Macron à Angoulême.

Ces gilets jaunes de la région ont donc fabriqué un pantin à l’effigie du président Emmanuel Macron. Un pantin qui n’avait pas pour rôle de divertir dans le bon sens puisque celui-ci avait été décapité.

Une scène macabre que l’on a pu voir ce vendredi 21 décembre dans la soirée. Une soirée que les manifestants à Angoulême avaient organisé.

Notons que cette mise en scène macabre avait été signalée au parquet d’Angoulême. Une annonce faite par la préfecture de Charente.

LA JUSTICE EN ACTION

Cette scène n’est pas passée inaperçue. Le parquet du TGI d’Angoulême a été tenu au courant de cette vidéo. Une scène qui en choque plus d'un en tout cas.

En effet, c’est la préfète de la Charente, Marie Lajus, qui avait rapporté cette scène macabre aux autorités compétentes.

La préfecture précise d’ailleurs:

"Cette manifestation avait fait l'objet d'une déclaration en préfecture mais le détail de son déroulement n'avait pas été précisé".

Elle avait ajouté

"Ces faits portent gravement atteinte tant à la personne qu'à la fonction du président de la République et sont susceptibles d'être qualifiés pénalement"

Notons que les habitants redoutent d’autant plus cette action qui pourrait être un mauvais présage selon eux.

LES GILETS JAUNES FÊTENT L’ANNIVERSAIRE D’EMMANUEL MACRON

Rappelons-le, l’anniversaire du président Emmanuel Macron s’était déroulé ce 21 décembre. Une action que les gilets jaunes n’ont pas manqué en organisant des festivités à leur manière.