Nantes : l'avion transportant le footballeur Emiliano Sala a disparu au-dessus de la Manche

Le piper Malibu, l’avion qui transportait le footballer Emiliano Sala a disparu en mer. Deux hélicoptères ainsi que différentes embarcations des garde-côtes britanniques ont été mobilisés pour les recherches au nord de l’île de Guernesey.

Le Piper Malibu, un avion léger avait disparu des radars aux alentours des îles anglo-normandes lundi soir.

Une recherche d’envergure a été mise en place afin de retrouver cet avion qui transportait le joueur de la FC Nantes.

Dans ce cadre, un canot de sauvetage avait été mis à l’eau vers 20h50 afin d’explorer les alentours au nord d’Alderney.

En plus de cela, deux hélicoptères ainsi que le bateau de sauvetage de Guernesey ont aussi été mobilisés dans le cadre des recherches.

D’après le contrôle de circulation aérienne, l’avion qui transportait Emiliano Sala allait bien à Nantes, dans l’Ouest de la France à Cardiff.

«Une opération de recherche et de sauvetage est actuellement en cours au nord d'Alderney»

avait déclaré la police de Guernesey plusieurs heures après que l’avion ait disparu des radars.

En outre, HM Coastguard avait fait une déclaration comme quoi la zone d’incident n’est pas la même que la zone de recherche. Cela malgré la confirmation avant l’envoi des hélicoptères.

source :  Emiliano Sala | Youtube / idan yehoshoa

source : Emiliano Sala | Youtube / idan yehoshoa

DES RECHERCHES POUSSÉES

D’après un porte-parole:

"Les garde-côtes australiens aident actuellement les garde-côtes de Guernesey à la recherche d'un avion léger au large d'Alderney, dans les îles Anglo-Normandes".

Ajouté à :

"Les hélicoptères HM des garde-côtes de Solent et de Newquay ont aidé à la recherche pendant la nuit sans rien trouver."

Par ailleurs, jusqu’ici, on ne sait pas encore exactement combien de personnes se trouvaient à bord de l’avion, mais le Piper Malibu devait transporter au moins 5 passagers en plus du pilote.

De plus, les conditions météorologiques actuelles n’aident pas vraiment aux recherches. D’après Mark Wilson, le météorologue du Met Office :

«À cette époque, il y avait quelques averses, mais rien de trop intense. La vitesse du vent n'était pas trop mauvaise - les vitesses moyennes se situaient autour de 15 à 20 mph.»

Cette disparition nous rappelle notamment d’autres accidents survenus dans l'espace aérien.

Comme le cas des deux victimes retrouvées face au crash du mirage.

Les postes connexes
Jan 24, 2019
"Pas de chance": le chef de la recherche Emiliano Sala fait le point
Jan 24, 2019
"Nous avons pris la décision": la police arrête les recherches d'Emiliano Sala, la déclaration est dévoilée
Jan 22, 2019
Emiliano Sala a disparu : son père au bord des larmes avoue qu'il est "désespéré"
Feb 04, 2019
L'avion transportant Emiliano Sala est retrouvé