Ridiculisée, Rachida Dati interrompt l'émission de France Inter et quitte les studios

Ce mardi 29 janvier, Rachida Dati était sur France Inter, mais elle est partie juste avant la chronique humoristiquee de Charline Vanhoenacker.

C'est aux questions de Léa Salamé que la député européenne Rachida Dati a répondu, pour l'émission de 7h50 de France Inter. Mais en voyant Charline Vanhoenacker, elle a rapidement trouvé une excuse pour s'éclipser.

Elle était venue à la radio afin de donner son opinion sur la situation politique actuelle en Europe, notamment l'annonce récente de la tête d'affiche du mouvement Les Républicains pour les élections européennes: Xavier Bellamy.

Elle a aussi parlé d'une nouvelle loi qui va être instaurée et qui obligera les députés européens à révéler toutes leurs rencontres avec des lobbyistes.

Cependant, ce qu'elle n'était pas venu faire, c'était écouter la chronique humoristique de Charline Vanhoenacker et elle s'est littéralement enfuie quand la journaliste est arrivée dans le studio d'enregistrement.

UNE ARRIVÉE EN FANFARE

C'est par un bruyant: "Salut les gauchos, Nadine est de retour" que Charline Vanhoenacker s'est annoncée en prenant place autour de la table devant une Rachida Dati interloquée.

Portant une perruque blonde, la journaliste était venue parler du retour de la droite dans la vie médiatique. Mais cela n'était pas vraiment du goût de Rachida Dati qui l'a tout de suite interrompue et qui a donné une excuse pour s'en aller.

"Attendez, juste une chose. Je n'avais pas prévu de rester, donc vous pouvez faire votre chronique, je ne sais pas si elle est drôle ou pas. Je suis assez sensible à l'humour mais je vais aller déposer ma fille à l'école"

Si ell a tenu à s'éclipser ainsi, c'est pour éviter d'avoir à réagir directement aux critiques et petites piques que l'humoriste s'apprêtait à faire sur son parti.

Mais Charline ne s'est pas laissé démonter et elle a tout simplement fait sa chronique, déplorant tout de même le départ précipité de la femme politique: "Dati elle est plus là... Comme au Parlement quoi".

UNE FEMME AU FORT CARACTÈRE

Lors de son passage sur France Inter, Rachida Dati a aussi évoqué les critiques dont elle fait l'objet et qui concerne notamment son physique, une situation qu'elle ne comprends et n'accepte pas.

"On s'attaque, pour l'essentiel, à mon physique, mais pour les hommes jamais."

Alors que Léa Salamé l'a interrogée sur ce sujet, la maire du 7e arrondissement de Paris est donc revenue sur le lynchage dont elle fait l'objet. Des critiques qui  portent notamment sur ses traits tirés et de ses lèvres un peu gonflées.

Les postes connexes
Jan 30, 2019
Rachida Dati donne une réponse forte en direct à la critique de son physique
Jan 26, 2019
Rachida Dati semble métamorphosée après une chirurgie esthétique et se fait lyncher par les internautes
Célébrités Apr 05, 2019
Nicolas Sarkozy : Rachida Dati parle de manière allusive sur la volonté de Nicolas de redevenir président
Jan 25, 2019
"Qu'elle enlève son gilet !": Ingrid Levavasseur a été attaquée par des Gilets jaunes sur France 2