Le père d'une victime de Mera a expliqué dans une lettre ouverte à Macron pourquoi il ne devrait pas laisser les djihadistes rentrer en France

Un homme dont l'enfant a été tué par Mohamed Merah écrit une lettre ouverte à Emmanuel Macron pour le conjurer de ne pas permettre aux jihadistes de revenir en France.

Après une grande polémique, il semblerait que les jihadistes pourraient être autorisés à rentrer en France afin de pouvoir les surveiller plutôt que de les voir disparaître.

C'est une possibilité qui est tout simplement insupportable pour le père de l'une des sept victimes faites par le jihadiste Mohamed Merah lors des événements de 2012 à Toulouse. 

Cet homme, c'est Albert Chennouf-Meyer et au vu de la situation, il a décidé d'adresser une lettre ouverte au chef de l'État, Emmanuel Macron. Il lui demande ainsi de manière très touchante de ne pas autoriser les Français retenus en Syrie par les forces kurdes à rentrer au pays. 

C'est le 9 samedi 9 février que sa lettre est devenue publique. Il y aborde le sujet difficile du retour des jihadistes en France s'ils venaient à être libérés par les forces kurdes. 

LE DEVOIR DU PRÉSIDENT

Dans sa lettre où son émotion transparaît clairement, il demande ainsi au mari de Brigitte Macron de ne pas autoriser les rescapés à revenir dans l'hexagone. 

"Monsieur le Président, vous allez dans les semaines à venir (...) faire revenir 130 djihadistes français, dont une partie ont les mains rouges du sang de nos enfants. Je tiens à m'élever de toutes mes forces contre cette criminelle décision"

"Je vous demande solennellement de surseoir à cette décision, voire de refuser leur retour et (de) les confier à la Syrie", ajoute le père endeuillé. 

Il a continué en parlant du "devoir premier" du président qui est selon lui de "protéger le peuple". Il conclut en disant: "Vous n'êtes pas sans savoir que parmi les islamistes de retour, il y a des individus qui ont contribué à aider le terroriste musulman Mohamed Merah".

UN AUTRE PARENT DANS LA TOURMENTE

La fille d'une mère est partie en Syrie et cette dernière a demandé à Emmanuel Macron de faire tout son possible pour les ramener en France.

Lydie Maninchedda est une grand-mère terrifiée. Cela fait plus d'un mois que sa fill et ses petits-enfants âgés de 4 ans, 2 ans et 9 mois sont partie en Syrie et qu'elle n'a plus aucune nouvelles d'eux. 

Elle a donc demandé au président Emmanuel Macron de faire tout son possible pour organiser un "cessez-le-feu" dans une vidéo extrêmement touchante.

Les postes connexes
Actu France Mar 17, 2019
Syrie : les cinq enfants de djihadistes rapatriés en France, qui sont-ils ?
Actu France Feb 19, 2019
“On n’est pas des animaux” : deux Françaises détenues en Syrie imposent des conditions pour rentrer chez elles
Actu France Mar 19, 2019
La France prend une décision concernant les enfants djihadistes : aujourd'hui, certains d'entre eux vont retourner dans leur famille
Actu France Apr 01, 2019
La mère qui a perdu sa fille en Syrie supplie Emmanuel Macron de lui rendre son petit fils