'Infernal, violent, inhumain': une Toulousaine partage une vidéo de sa voisine se faisant battre par son époux

Une internaute a partagé une vidéo dans laquelle on peut entendre une de ses voisines se faire battre par son mari. Grâce au partage de l'enregistrement, la préfecture a pu intervenir.

C'est sur le réseau social Twitter que la vidéo troublante a été partagée et cela a poussé la préfecture à se déplacer et à intervenir. Elle est cependant persuadée que sans ses efforts, personne ne serait venu en aide à la femme battue.

"Coups & hurlements de femme pendant 3 h : Mon voisin bat sa femme en toute impunité. La police passe, et réclame juste 1 pièce d'identité et repart", avait écrit Sofia en légende de la vidéo déchirante qu'elle avait partagée et qui avait été filmée dans son immeuble Toulousain.

Une campagne de sensibilisation aux violences conjugales. l Source: Flickr

Une campagne de sensibilisation aux violences conjugales. l Source: Flickr

On pouvait y voir un couloir et entendre au loin les cris terribles d'une femme qui se faisait maltraiter par son compagnon. Devant la situation insupportable, Sofia n'a pas hésité à adresser son tweet à Marlène Schiappa elle-même, ainsi qu'à la préfecture de police de Toulouse.

"Coups & hurlements de femme pt 3 h : Mon voisin bat sa femme en toute impunité. La police passe, et réclame juste 1 pièce d'identité et repart. C'est normal ? #Toulouse #Bellefontaine. J'attends qu'il y ait un autre #féminicide @prefpolice @PrefetOcciatnie @MarleneSchiappa?"

 BATTUE DEPUIS PLUS D'UN AN

Au cours d'un entretien avec Actu.fr, Sofia a expliqué qu'elle n'a que récemment emménagé dans l'immeuble et que c'est la première fois qu'un tel incident se produit.

Une femme terrifiée. l Source: Flickr

Une femme terrifiée. l Source: Flickr

"Je viens d’emménager dans cet immeuble. J’étais en compagnie de ma fille et de ma sœur enceinte de 7 mois. Nous avons commencé à entendre des cris aux alentours de 4 heures du matin. Vers 6 h 30, on entendait son corps qui heurtait les murs et le sol"

D'après les informations qu'elle a obtenues auprès des autres habitants de l'immeuble, cela fait plus d'un an que la situation perdure. Apparemment, quand elle a appelé la police, les agents des forces de l'ordre se sont contentés de contrôler l'identité de l'homme violent et sont repartis.

Il semblerait que le cabinet de Marlène Schiappa ait finit par contacter Sofia suite à son message partagé sur les réseaux sociaux et la préfecture d'Occitanie et de Haute-Garonne est elle aussi intervenue. 

Une femme maltraitée. l Source: Flickr

Une femme maltraitée. l Source: Flickr

DES SOLUTIONS INSUFFISANTES

Pour Sofia, il est tout simplement inacceptable qu'un telle situation ait perduré. "Aucune solution n’a été apportée à la victime. Les réponses sont mal adaptées", a-t-elle écrit sur Twitter samedi soir.

Elle explique que sa voisine est "une jeune fille de 22 ou 23 ans", qui "est terrorisée" et "a refusé de porter plainte sous la menace de son conjoint".

DES TRAGÉDIES RÉGULIÈRES

Malheureusement, ce sont 130 femmes qui sont décédés en 2017 à cause de violences conjugales.

Une femme de Haute-Savoie en a récemment été un triste exemple. Elle a été poignardée par son mari malgré ses appels à l'aide réguliers et récurrents.

Elle avait communiqué à l'association "Espaces Femmes" de La Roche-sur-Foron qu'elle était en danger de mort et avait porté plainte cinq fois de suite contre son conjoint avant qu'il ne finisse par passer à l'acte et lui ôter la vie.

Les postes connexes
Feb 09, 2019
Je suis en danger': la mère de quatre enfants qui a appelé à l'aide a été poignardée par son ex-mari
Feb 09, 2019
L'incendie meurtrier à Paris : la suspecte mise en garde à vue, a subit des examens psychiatriques
Actu France Apr 05, 2019
Le petit Tony, 3 ans, battu à mort à Reims : son beau-père, sa mère et une voisine traduits en justice
Relation Mar 22, 2019
Villefontaine : une femme a appelé les secours avant d'être tuée par son mari