Jean-Luc Reichmann révèle comment une lutte publique pour sa sœur handicapée l'a aidé dans sa carrière

Quand il a commencé sa carrière d'animateur, Jean Luc Reichmann en a profité pour mener un noble combat.

Récemment Jean Luc Reichmann était l'invité de Michel Drucker afin de faire la promotion de "Nuit d'ivresse", la pièce de théâtre dans laquelle il joue actuellement au théâtre de la Michodière à Paris.

Car avant d'être un animateur, Jean Luc Reichmann est surtout comédien. Lui qui aime se servir de sa notoriété pour faire évoluer les choses, il a demandé à Josiane Balasko si le personnage de la majorette pourrait être un homme.

"Elle m'a dit : 'Faut voir'. Et deux jours plus tard, elle me rappelait. Elle avait tout réécrit. On avait tout réécrit, on a ajouté notre patte."

 

"L 'exposition médiatique doit servir effectivement à organiser des combats et se dire : 'On est ensemble'. Là, on est utile"

Au début de sa carrière à la télévision, Jean Luc Reichmann avait déjà mené un combat personnel. Alors qu'il présentait les "Z'amours", il avait demandé à sa soeur "sourde profonde" ce qu'elle pensait de l'émission.

Celle-ci lui avait répondu qu'il était "super", mais qu'elle avait eu beaucoup de mal à comprendre les interventions des candidats.

"Je me suis battu pour que toutes les émissions soient sous-titrées pour que ma petite soeur, à la base, comprenne ce qu'il se passe sur le canapé des Z'amours, a-t-il déclaré. Je me suis battu également pour avoir des couples homosexuels sur le canapé des Z'amours. Et voilà, ce sont ces combats qui sont tellement importants."

LES MOQUERIES QU'IL A SUBIES EN RAISON DE SA TÂCHE DE VIN

Jean-Luc Reichmann, célèbre animateur de l’émission les 12 coups de midi, est revenu sur l’enfer qu’il a vécu pendant son enfance. Toujours souriant pendant ses animations, l’homme de 58 ans a connu une enfance difficile à cause de sa tache sur le nez.