La mère d'Antoine Avril, le jeune Montois disparu : "Je veux que les langues se délient"

Suite à la disparition de son fils, une mère n'avait d'autre choix que d'attendre désespérément que les langues se délient.

Il y a cinq jours, Antoine Avril a été porté disparu. Sa maman voulait le retrouver à tout prix. D'après les informations reçues, seuls ses amis étaient en contact avec lui depuis qu'il a quitté sa maison.

Chaque soir, sa petite sœur demandait après lui. Apparemment, Antoine était parti de chez lui ce samedi. En effet, plusieurs signes avaient montré que l'adolescent aurait pu organiser sa propre fugue.

La question se pose alors de savoir s'il aurait volontairement décidé de couper définitivement le lien avec sa famille. L'enquête est déjà en cours pour déterminer les causes de cette circonstance.

Les policiers du commissariat de Mont-de-Marsan ont donc lancé une alerte ainsi qu'un appel à témoins ce samedi.

"Quand on a appris qu’un jeune avait sauté d’un pont à Bordeaux, mon mari a fondu en larmes, indique la mère. Il était persuadé que c’était lui. Moi, jusqu’au bout je n’ai pas voulu y croire",

avait déclaré la mère du jeune garçon, avant de poursuivre par :

"Finalement, quand on voit le ton désinvolte qu’il utilise avec ses camarades. Il se vante d’un challenge, dit être parti en vacances à l’aventure. Même si tout cela lui semble anodin, il doit comprendre que ça a de grosses répercussions sur notre vie et sur son avenir."

Lors de sa disparition, Antoine, 1,90 m, portait une veste de costume bleu marine avec des bandes blanches, des chaussures en toile de couleur bordeaux et avait un sac de sport bleu marine et blanc. Il possédait aussi une veste comme celle des universités américaines. 

"Il doit savoir que l’inquiétude nous épuise"

Malgré les recherches déjà entamées, une mère ne supporterait jamais que son enfant soit loin de la maison, surtout dans ce terrible cas. Elle a donc décidé de monter sa propre recherche.

"Je suis allée au commissariat puis dans son lycée. Je veux que les langues se délient !"

D'après les investigations, Antoine donnerait des signes de vie à ses amis, mais ces derniers refuseraient de négocier.

"Il a retiré sa carte SIM en arrivant en gare de Bordeaux et se connecte sur le wifi dans les fast-foods. Je sais qu’il communique avec ses amis grâce aux réseaux sociaux. Il faut que les jeunes comprennent qu’on n’est pas dans un film de fiction là. C’est la réalité !"

D’après les derniers éléments, Antoine Avril aurait quitté Bordeaux et serait allé à Toulouse, visiter la Cité de l’espace.

"Il a publié son billet d’entrée, indique sa mère. Maintenant, il voudrait aller vers Angoulême ou Paris."

Dévastée, la mère d'Antoine a accusé les parents qui ne forçaient pas leurs enfants de collaborer et en même temps elle faisait appel à leur solidarité.

"Pourquoi des parents qui ont connaissance de cela ne prennent pas leurs responsabilités pour obliger leur enfant à parler ou au moins prévenir les forces de l’ordre. J’en appelle à leur solidarité. Ça pourrait être leur fils. Nous ne cherchons pas la compassion des autres parents mais à retrouver notre fils."

Bien qu'elle sache que son fils sait se débrouiller, la mère du jeune garçon reste tout de même inquiète face à la situation.

"On est autant inquiets qu’en colère contre Antoine. Il est débrouillard, dans les scoutes depuis des années, mais il peut se faire renverser, tomber sur une personne mal intentionnée"

De plus, elle a ajouté qu’à cause de lui, et de l'inquiétude qu'il avait causée, sa mamie avait eu un accident de voiture.

Les témoins qui l’auraient aperçu peuvent appeler le commissariat de police montois au 05 58 05 52 52.

UN AUTRE PARENT INQUIET

Comme dans ce cas, Régine et Luc espéraient trouver leur fils Querdal après six mois de disparition. En effet, Querdal avait décidé d'entreprendre un voyage d'onze mois à pied.

Mais comme Antoine, il a coupé définitivement tout lien avec sa famille après avoir laissé des messages énigmatiques à ses proches.

Les postes connexes
Feb 09, 2019
"Nous voulons juste savoir s'il va bien." 6 mois après la disparition de leur fils, Régine et Luc espèrent toujours un signe
People May 22, 2019
Disparition de Martin Pennica, étudiant en médecine disparu depuis janvier : le corps est retrouvé
Vie Mar 01, 2019
La mère de Julien, le lycéen de 17 ans, disparu : "Dans six mois, on découvrira par hasard le cadavre de mon fils"
Actu France Mar 13, 2019
Un garçon de 17 ans, disparu durant le weekend, a été retrouvé mort après avoir prétendument été percuté par une voiture