Drame en Essonne : le bus, où se trouvaient 50 élèves, a pris feu sur l'autoroute A6 (vidéo)

En fin de journée du dimanche 10 mars dernier, un drame a été échappé de très près en Essonne. Quelques étudiants de l'IUT de Sceaux (Hauts-de-Seine) ont vu leur bus prendre feu alors qu'ils rentraient d'un séjour au ski à Risoul (hautes-Alpes).

Il était environ 5h30 quand l'incident s'est produit. Pendant que la plupart des jeunes dormaient, une des étudiants a crié et a alerté ses camarades.

La scène se passe sur l'autoroute A6. Des flammes sortaient de la climatisation du centre du car. Cette séquence a été filmée et des vidéos ont été postées via Twitter.

Le conducteur du bus s'est vite garé sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute. Ils étaient une cinquantaine d'étudiants à bord du bus qui prenait feu.

Les étudiants étaient pris de panique. La situation dans laquelle ils se trouvaient était dangereuse. Non seulement le bus prenait feu, mais les extincteurs se trouvant dans le car n'avaient pas fonctionné. Et le pire, la porte de l'arrière ne s'ouvrait pas.

Certains étudiants ont alors commencé à crier car ils n'arrivaient plus à respirer. Quelques uns ont essayé de casser les vitres à l'aide des brise-glace pour sortir, mais en en vain. La seule issue possible était se passer par la porte située à l'avant du véhicule.

Miraculeusement, tous les étudiants du bus ont pu sortir sains et saufs. Vingt-minute après leur évacuation, le car dans lequel ils se trouvaient avait entièrement brûlé.

"Heureusement qu’une de nos amies ne dormait pas, car ceux qui étaient situés juste en dessous de la clim n’ont pas été réveillés par le début d’incendie. Sans elle je pense qu’il y aurait eu des morts, heureusement aussi qu’on est tous majeurs, on s’est bien comportés et qu’on est vite sortis",

a témoigné Vincent, responsable du BDE à l'origine du voyage.

PLUSIEURS PLAINTES DÉPOSÉES

Aucun étudiant n'a été blessé. Cependant, les jeunes passagers ont décrit le car en mauvais état.

En plus des extincteurs, des ceintures de sécurité du véhicule étaient hors d'usage, des accoudoirs cassés, et ils ont témoigné que le tableau de bord du conducteur était resté allumé durant tout le trajet.

Nombre d'entre eux ont décidé de porter plainte. Selon le responsable du Bureau des étudiants, l'organisation du voyage avait été confié à une agence, qui l'avait ensuite déléguée à une entreprise de transports.

Une enquête a été ouverte par le parquet d'Evry. Les victimes accusent la vétusté du bus, et pensent que l'agence de voyage et l'entreprise de transport doivent prendre en compte leurs responsabilités.

UN ACCIDENT DE CAR SCOLAIRE

Les étudiants de l'IUT de Sceaux ont vraiment eu beaucoup de chance. Ce genre d'incident peut aboutir à des conséquences désastreuses. Heureusement, ils ont pu s'en sortir.

Le mois de janvier dernier, un accident a eu lieu à hauteur d’Aubigny-en-Artois (Nord), impliquant un bus scolaire et un camion. 8 collégiens ont été blessés parmi les 35 qui se trouvaient à bord du car.