Emmanuel Macron explique pourquoi Brigitte n'a pas eu peur des menaces de mort de l'internaute

Il semblerait que Brigitte Macron n'ait pas été très inquiétée par les menaces de mort de l'internaute qui a récemment été relaxé par la justice.

Cela ne veut cependant pas dire qu'elle les a accepté comme le rapporte son entourage. Bien qu'elle n'ait pas été impressionnée, elle s'est montré intransigeante.

C'est le 4 février qu'un internaute s'est attiré les foudres de Brigitte Macron en commentant un article de L'Union qui annonçait un déplacement de cette dernière à Reims.

Le jeune homme de 23 ans a alors partagé un appel aux armes à l'encontre de la première dame, terminant son message par un petit "lol". C'est avec calme mais fermeté que Brigitte Macron a réagi en disant:

"La critique, oui, mais pas la menace"

Bien que blessée, elle a refusé de se laisser déstabiliser par ce message, et Me Jean Ennochi, l'avocat de la femme d'Emmanuel Macron a envoyé une mise en demeure contre L'Union "pour procéder sans délai à la suppression de ce commentaire". 

De plus, il a conseillé à la première dame a porté plainte contre X pour "provocation publique, non suivie d'effet, à la commission d'un crime ou d'un délit d'atteinte à la personne".

Le jeune homme a été poursuivi pour menaces de mort et a été placé en garde à vue le 14 février dernier. Contrit, il s'est rapidement excusé et a fini par être relâché suite à une décision du tribunal correctionnel de Reims dans la Marne le 19 mars dernier.

Un grand soulagement pour lui puisqu'il aurait pu être condamné à passer les 5 prochaines années derrière les barreaux si la justice s'était montrée plus sévère. 

De quoi faire réfléchir à deux fois tous les autres internautes qui auraient eu la mauvaise idée de proférer des mences à l'encontre de la femme du président de la République.