Visite en haute sécurité d'Emmanuel Macron en Corse : de quoi pourrait-il se méfier ?

Le président Emmanuel Macron est attendu en Corse pour ce jeudi 4 avril. Le déplacement du président de la République devrait se faire sous haute sécurité et surveillance.

Une visite qui se doit tout particulièrement être sous haute sécurité à cause des attentats qui se sont produits récemment.

Emmanuel Macron a donc décidé de se rendre à Cozzano, dans le haut Tavora ce jeudi 04 février. Une visite qui n'est pas juste une visite de courtoisie. En effet, le chef de l'État a décidé que c'est en Corse que se tiendra la dernière étape du grand débat qu'il a déjà entamé.

Pour la venue du président en Corse, un important dispositif de sécurité va être en place. Tout d'abord, l'annonce d'une mobilisation de plus de 400 gardes mobiles le jour venu.

Les gardes mobiles devraient être renforcés par des unités de CRS provenant de l'extérieur de l'île. La mobilisation de ces effectifs résulte des récents attentats qui ont touché la ville.

Les attaques portaient principalement contre des villas. Quelques bâtiments des finances publiques ont subi deux tentatives d'attentat.

En plus d'une escorte qui devrait être conséquente, Emmanuel Macron devra avoir à ses côtés au moins un de ses ministres.

Actuellement, Jacqueline Gourault, le ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités devrait être l'accompagnant du chef de l'État. Il se pourrait également que d'autres ministres feront partie du voyage mais pour le moment, rien n'est encore sûr.

Quatre jours après la visite, soit le 8 avril qui va venir, le Premier ministre fera une sorte de rapport concernant le déplacement du président.

Un autre point qui marquera également le prochain déplacement du chef de l'État est que les élus nationalistes de l'île qui ont refusé de rencontrer le président de la République.

Emmanuel Macron quant à lui se dit "disponible et volontaire" pour les personnes présentes, pour apporter sa "part de réponses de manière concrète".

Le 4 avril est la dernière étape du grand débat national. Un événement qui parfois donne de grosses surprises. Dans le cadre du grand débat national sur l'écologie, un élève défie Emmanuel Macron en lui posant une question assassine.

Les postes connexes
Macron Apr 04, 2019
Gilets jaunes : Emmanuel macron a mis en garde contre l’émergence d’un "sentiment anti-État"
Macron Mar 08, 2019
"Quand est-ce que vous allez réagir ?" : Un étudiant défie Emmanuel Macron lors du débat sur l'écologie
Macron Mar 22, 2019
Gilets jaunes : Emmanuel Macron appelle l'armée à renforcer la sécurité
Macron Mar 01, 2019
Un retour sur comment Brigitte et Emmanuel Macron paraissaient incroyables dans leur jeunesse