"L’amour en politique" : Christophe Castaner a été récompensé pour une phrase sur Emmanuel Macron

Lors de la remise des trophés du Grand Prix de l'humour politique 2018, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur français, a été décoré le 9 avril dernier du prix de "l'amour en politique".

Le 9 mars dernier, Christophe Castaner se rendait dans une boîte de nuit. Comme on pourrait l'imaginer, l'homme qui est connu aujourd'hui comme le nouveau roi de la nuit aurait sans doute dû soulager la pression des derniers mois en lien avec le mouvement des Gilets Jaunes.

En effet, le ministre s'est rendu chez Noto, une boîte de nuit plutôt confidentielle, située au premier étage de la Salle Pleyel, rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, où il a fait une fausse conduite.

Les images du ministre en train d'embrasser la jolie blonde Emma, ont fait parler d'elles sur le web et dans la presse. Ces images ont montré que la vodka et la compagnie galante sont au rendez-vous lors de cette soirée.

Le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, sort du Palais présidentiel de l'Elysée à l'issue de la réunion hebdomadaire du cabinet le 1er avril 2019 à Paris, France. | Photo : GettyImage

Le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, sort du Palais présidentiel de l'Elysée à l'issue de la réunion hebdomadaire du cabinet le 1er avril 2019 à Paris, France. | Photo : GettyImage

Christophe Castaner aurait mérité un premier prix de night-clubber mais il a reçu un tout autre prix du jury du Grand Prix de l'humour politique 2018.

Sous la présidence du charismatique Nelson Montfort, ce jury a pour sa part élu plusieurs personnalités politiques et ce, à leur manière.

 Le président français Emmanuel Macron et Christophe Castaner, nouveau ministre français de l'Intérieur, posent pour une photo de famille avec des membres du gouvernement après la réunion hebdomadaire du cabinet à l'Elysée le 17 octobre. | Photo : GettyImage

Le président français Emmanuel Macron et Christophe Castaner, nouveau ministre français de l'Intérieur, posent pour une photo de famille avec des membres du gouvernement après la réunion hebdomadaire du cabinet à l'Elysée le 17 octobre. | Photo : GettyImage

Ainsi, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a été décorée du prix du lapsus. Elle a fait rire plus d'une personne quand elle a déclaré à l’Assemblée Nationale ce qui suit :

"Monsieur le Président, mesdames et messieurs les retraités."

Pour sa part, l'ancien président, François Hollande, a gagné cette année les faveurs des internautes, séduits par ses "Hollanderies", ses petites phrases qu'il a lâchées telles que :

"Emmanuel Macron, j’aurais pu le battre mais je n’ai pas voulu".

Puis, Christophe Castaner s'est vu décerner, contre toute attente, le prix de "l'amour en politique" pour une phrase à propos d'Emmanuel Macron qu'il a prononcée l'an dernier.

"Tout en lui est fascinant, son parcours, son intelligence, sa vivacité et même sa puissance physique."

a-t-il dit.

Une phrase d'admiration et pleine d'amour pour le chef de l'État.

LE REGRET DU MINISTRE

Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur français, a provoqué la controverse après avoir fait une petite sortie nocturne.

Le ministre s'est vu en compagnie galante avec une une femme qu'il a rencontré lors de la soirée. Christophe Castaner a dit qu'il a regretté ce qui s'est passé.