Bernard Montiel parle avec mélancolie de ses années de succès sur TFI

Dans une interview accordée à "Télé 2 semaines", Bernard Montiel a parlé des années qu'il a passées à TF1, et du salaire qu'il avait à l'époque.

Si aujourd'hui, Bernard Montiel est l'un des chroniqueurs de l'émission "Touche pas à mon poste", sur C8, il n'en a pas toujours été ainsi.

Entre 1987 et 2003, l'animateur travaillait pour le groupe TF1. Il a connu ses plus gros succès sur la chaîne avec des émissions comme "Une famille en or", "Vidéo Gag", ou "Surprise sur prise".

Ayant travaillé si longtemps sur TF1, Bernard Montiel a pu mettre pas mal d'argent de côté, comme il l'a déclaré dans une interview accordée à "Télé 2 semaines".

"Je gagnais 50 000 euros pour deux jours de tournage et huit émissions mises en boîte d'affilée".

On pourrait croire qu'un tel succès et un salaire pareil aurait rendu l'animateur heureux. Mais il n'en était rien. C'est en 2003 que Bernard Montiel l'a révélé, dans une interview accordée à Jean-Marc Morandini.

Dans celle-ci, l'animateur a balancé sur trois de ses collègues de TF1 : Carole Rousseau, Arthur et Julien Courbet.

Il avait également été cash en avouant animer "Vidéo Gag" uniquement pour l'argent.

"J'assoie mon gros cul sur les banquettes et je touche un paquet. Je suis content"

Ces propos n'avaient pas du tout plu à la direction de TF1, qui l'avait licencié. Suite à son renvoi, Bernard Montiel a déclaré qu'il s'était exprimé ainsi uniquement par esprit de vengeance.

"Il y avait un profond malaise chez moi. Malgré le succès de Vidéo gag, j'étais terriblement malheureux. J'aspirais à présenter d'autres émissions. TF1 me menait en bateau (...)  Il fallait que ça sorte. J'en ai même perdu ma voix pendant plusieurs mois. J'allais faire les courses chez mon épicier avec une ardoise sur laquelle j'écrivais ma liste de courses !"

Même si aujourd'hui, Julien Courbet et Carole Rousseau on passé l'éponge sur leurs anciens différends avec Bernard Montiel, Arthur a quant à lui coupé tous les ponts.

"Il continue de me faire la gueule."

Aujourd'hui, l'animateur de 62 ans souhaite continuer d'officier autour de la table de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste".

UNE INTÉRESSANTE RÉVÉLATION SUR LE COUPLE PRÉSIDENTIEL

Dans la même interview, Bernard Montiel a également fait part de son appréciation de Catherine Deneuve en dépit du fait que cette dernière se fut un peu moquée de sa proximité avec Brigitte Macron, fait qui l’a un peu blessé, selon ses dires.

"C'est vrai que j’ai de vrais liens avec les Macron. Les seules portes qu’ils m’ont ouvertes sont celles de l’amitié. Nous allons parfois dîner, jamais à l’Élysée… et ils payent toujours sur leurs propres deniers !"

Une déclaration qui plaira surement à Brigitte Macron et a son mari, alors qu'ils font face à des périodes difficiles sur le plan politique ces derniers jours.