L'affaire Alexia Daval : Tous les détails de la mort mystérieuse de la femme de Jonathann

Alexia Daval est morte en octobre 2017 à Gray en Haute-Saône et son décès a occasionné beaucoup d'effervescence. Jonathann Daval, son époux, a été mis en examen pour meurtre sur conjoint. Un retour sur l'évolution chronologique du mystère de cette mort.

Il aura fallu plusieurs mois d'enquête pour éclaircir le mystère de la disparition et de la mort d'Alexia Daval, qui a été découverte le 30 octobre 2017, dans une forêt près de Gray en Haute-Saône. Après avoir été mis en examen le 30 janvier 2018, Jonathann Daval a donné plusieurs versions des faits avant d'avouer à nouveau le crime, le 7 décembre.

Un retour chronologique sur la mystérieuse affaire Alexia Daval.

DISPARITION D'ALEXIA DAVAL

Alexia Daval disparaît a l’âge de 29 ans, le 28 octobre 2017. Selon son mari qui a contacté la gendarmerie, elle était sortie faire son jogging vers 9 heures sur les bords de Saône sans son téléphone portable. Suite à cette alerte, la gendarmerie ouvre une enquête pour disparition inquiétante. Dans la soirée du 30 octobre 2017, le corps d’Alexia Daval est retrouvé calciné dans une forêt de Gray en Haute-Saône.

Les résultats des tests ADN confirmeront l'identité de la jeune femme qui a été retrouvée après le déploiement d'un important dispositif d'hélicoptères, plongeurs et moyens humains, et 200 personnes participant aux recherches.

L'ENQUÊTE AVANCE PETIT À PETIT

Le 3 novembre 2017, soit après trois jours d'attente, les résultats de l'autopsie du corps d'Alexia sont communiqués par la procureure, lors d'un point presse. Selon le communiqué de presse, la jeune femme est morte après avoir subi des violences physiques, et l'asphyxie n'est pas à écarter, bien qu'il y eût encore certains doutes au sujet des causes du décès.

Le 8 novembre, 800 personnes participent aux obsèques d'Alexia Daval à la basilique Notre-Dame de Gray, dont son mari Jonathann, 34 ans, visiblement abattu et soutenu par son beau-père.

S'ensuivent quelques prises de parole d'avocats, dont celle de l'avocat de la famille Jean-Marc Florand, mi-novembre, qui disait que les coupables seraient connus en janvier, suite à l'enquête. Quelques jours plus tard, l'avocat de Jonathann Daval a évoqué un relevé d'indices important et pense que les proches de la victime en sont les cibles.

L'ENQUÊTE PREND SA VITESSE DE CROISIÈRE

Lundi 29 janvier 2018, Jonathann Daval, nie tous les chefs d'accusations qui lui sont attribués après qu'il soit placé en garde à vue et que sa maison ait été l'objet de perquisitions qui ont permis aux enquêteurs d'avancer plusieurs éléments pouvant entraver l'époux d'Alexia Daval, tels des draps retrouvés sur le corps de la jeune femme.

Mardi 30 janvier 2018, après que Jonathan Daval ait avoue avoir tué son épouse par accident lors de sa garde à vue, une annonce officielle a été faite concernant la mise en examen pour meurtre sur conjoint par la procureure de la République de Besançon.

Mercredi 31 janvier 2018, une polémique et des critiques d'associations féministes, et notamment de la secrétaire d'État à l'égalité homme femme, Marlène Schiappa, ont également été suscitées par les déclarations des avocats de Jonathann Daval qui ont affirmé que le meurtrier présumé était écrasé par la personnalité de sa femme.

Le 2 février 2018, l'avocat des parents d'Alexia, suspectant certains liens entre le meurtre de l'ex épouse de Jonathann et le suicide d'un homme, le 6 janvier, à Esmoulins, le lieu même où le corps d'Alexia Daval a été retrouvé, demande de nouvelles expertises.

LES NUAGES SE DISSIPENT

Jeudi 1er mars, les parents d'Alexia Daval brisent leur silence en donnant une interview à L'Est Républicain. Au cours de l'entretien, ils expliquent vouloir apporter un démenti formel a toutes les "horreurs (...) entendues dans la bouche de l'avocat de Jonathann", tout en prenant soin de rendre hommage à leur fille qu'ils qualifient d'"épatante, joyeuse". Ils précisent aussi qu'ils croyaient en l'innocence de leur gendre.

Le 20 mars, c'est la date de la première audience de Jonathann Daval par le juge d'instruction. Ce dernier garde la même version que lors de sa mise en examen, savoir qu'il a accidentellement tué son épouse et qu'il ne sait rien dans la mise à feu du corps de son ex-femme.

Mercredi 28 mars, son avocat confirme que Jonathann Daval a été admis dans l'unité psychiatrique de la prison de Dijon où il est enfermé en raison de dépression.

CHANGEMENT DE VERSION NUMÉRO 2

Le 27 juin, le juge d'instruction entend Jonathann Daval sur la demande de ce dernier. Le 4 juillet, les parents, la sœur et le beau-frère d'Alexia Daval apprennent que Jonathann Daval a désormais changé sa version des faits et accuse son beau-frère dans ce qu'il appelle un "complot familial". Des accusations que Grégory Gay, le beau-frère de Jonathann, a réfutées dans un entretien télévisé, jeudi 12 juillet.

DES RÉVÉLATIONS IMPORTANTES DURANT LE PREMIER ANNIVERSAIRE DU MEURTRE

Le 1er octobre, l'intention de faire une demande de remise en liberté a été confirmée par l'avocat de Jonathann Daval. La requête a été rejetée. Le jeudi 4 octobre 2018, les conclusions des expertises psychiatriques du 12 juillet et psychologique du 6 juin déterminent que Jonathann Daval est un individu "dangereux sur le plan criminologique", qui a aussi le potentiel de "transformer la réalité".

Puis, le 25 octobre, les avocats de Jonathann Daval déclarent qu'il accepte le face-à-face, réclamée par Stéphanie et Grégory Gay, sœur et beau-frère d'Alexia.

Selon un rapport d'expertise scientifique qui était d'intérêt pour la chaine France 3, le seul ADN qui a été retrouvé sur le cadavre et le lieu de sa découverte appartiennent à Jonathann Daval. Le Parisien rapporte également qu'une bombe aérosol se trouverait sur le lieu où le corps d'Alexia a été retrouvé. Quant à la mère de Jonathann Daval, Martine Henry, elle confie à L'Est Républicain qu'elle est certaine de l'innocence de son fils.

La requête de remise en liberté qui a été rejetée est examinée en appel le 30 octobre, pour être de nouveau rejetée. Un an après la disparition et la mort d'Alexia Daval, l'affaire reste encore assez floue.

LE FACE-À-FACE

Le 29 novembre, c'est la date ou Jonathann Daval a été reçue et questionné pour la première fois depuis son dernier changement de version des événements pendant quatre heures et demie par le juge d'instruction.

En parallèle, les découvertes d'un document dans l'ordinateur de Jonathann, dans lequel il retrace le déroulement des faits identiques à sa première version, d'un cheveu de la mère de Jonathann, retrouvé dans la voiture qui aurait transporté Alexia et de traces de médicaments dans le corps de la victime, viennent changer la donne.

Le 7 décembre 2018, lors des confrontations avec Isabelle Fouillot, qui avait avec elle une photo de sa fille, le mis en examen craque et admet que sa version initiale est la véritable, après avoir longtemps maintenu que le responsable du meurtre était le beau-frère d'Alexia, Grégory Gay. La mère de la victime se dit soulagée. D'après les avocats du suspect, un travail "plus constructif et plus utile" pourra être entamée.

INSTRUCTION AVANT RECONSTITUTION

Le 5 mars, Jonathann Daval dévoile enfin sa version détaillée de l'affaire après avoir été emmené sur les lieux du meurtre et dans la demeure du couple à Gray, qui a été cambriolé deux jours avant ce déplacement. Toutefois, le procureur de Vesoul souligne que cela n'a pas de lien avec l'affaire.

Ce mardi 14 mai 2019, il a été communiqué que la reconstitution se fera au cours du mois de juin, dans la demeure du couple Daval avant de poursuivre dans la forêt où le corps de la victime a été retrouvé.

Entre temps, l'avocat de Jonathann Daval a été mis dans une situation délicate : poursuivi pour violation du secret professionnel : il a parlé à la mère de son client pendant la confrontation du 7 décembre.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Jan 29, 2019
Jonathann Daval: comment il s'est excusé auprès de sa belle-mère après avoir admis le meurtre de sa fille
Actu France Feb 21, 2019
Saint-Sorlin-en-Valloire : Une marche blanche en l’honneur de la defunte jeune femme de 21 ans est prévu pour ce samedi
Actu France Mar 08, 2019
"Tout a été retourné" : La maison de Jonathann et Alexia Daval a été cambriolée en Haute-Saône
Histoires virales Apr 11, 2019
Qui est Anthony, l’homme qui a tué sa femme Dalila dans le var ? Effrayé, son collègue témoigne