Ségolène Royal s'apprête à soutenir la liste Macron

Européennes : Alors que la liste Place publique-PS de Raphaël Glucksmann obtient le support des éléphants socialistes, la liste Macron sera soutenu par l'ancienne candidate à la présidentielle Ségolène Royal ce week-end.

A dix jours des élections européennes, Emmanuel Macron figure désormais seul, en photo, sur une des affiches électorales de la liste Renaissance, avec pour slogan "En Marche pour l'Europe", dont 60 000 exemplaires ont été rendus publiques ce mercredi 15 mai.

Et cette nouvelle offensive du chef de l'État Français dans le cadre de sa campagne électorale est soutenue par l'Élysée qui semble souligner que les fondations du mouvement politique de Macron qui ont conduit à son élection en 2017 ont toujours englober son engagement européen.

"Ces élections européennes sont un moment politique important pour lui, on ne va pas le cacher. Le 26 mai aura forcément un impact politique. L'implication d'Emmanuel Macron dans la campagne est inhérente à son projet, car l'Europe en est un marqueur",

explique un proche du président.

Si Emmanuel Macron a encouru le risque de se substitue à la tête de liste de son parti, Nathalie Loiseau, son entourage immédiat croit que ce choix de personnalisation peut porter fruits.

"On dramatise pour ne pas être fataliste ou résigné. Le combat n'est pas perdu mais doit être mené. Si personne ne met les enjeux sur la table et ne montre le risque de destruction de l'Europe, ce sera fatal",

déclare l'Élysée.

SÉGOLÈNE ROYAL SOUTIENT LA LISTE MACRON

Si début mars, le texte d'Emmanuel Macron aux Européens en guise de lancement de cette drôle de campagne en vue des élections du 26 mai prochain n'a pas vraiment eu l'effet escompté, pour Ségolène Royal - qui avait en vain essayé de réunir la gauche en une fédération cet automne - il était perçu comme "bienvenu, rassembleur et imaginatif".

Et, il semblerait que l'ancienne candidate à la présidentielle soit même sur en passe de s’aventurer encore plus loin dans cette voie et se laisser séduire par la liste Macron car, selon les informations publiées par Les Echos, la socialiste serait en effet sur le point de soutenir publiquement la liste "Renaissance" de la majorité présidentielle, deux jours seulement après qu'Élisabeth Guigou, une autre socialiste, ait décidé de faire de même.

Entre les macronistes et les socialistes, il parait qu'une forme d'attraction se dessine car, ces derniers jours, le nom de Bertrand Delanoë, extrêmement discret depuis le début du quinquennat, était dans leur cible. Toutefois, l'ordre du jour serait en passe de changer quand Anne Hidalgo entre en scène pour Place publique.

Alors que ses relations avec ses alliances européennes s'annoncent toujours difficiles, notamment avec Angela Merkel, Emmanuel Macron tente à tout prix de faire compensation en interne, d'où l'intérêt de son clan pour certains socialistes.

UN DISCOURS ÉMOUVANT D'EMMANUEL MACRON A LA COUR DES INVALIDES

Il y a deux jours, soit ce mardi 14 mai 2019, la France rendait un hommage national rendu aux militaires Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, tues lors d'une mission pour libérer des otages au Burkina Faso le vendredi 10 mai dernier.

Durant la cérémonie qui s'était tenue dans la cour des Invalides, Emmanuel Macron, très ému, a délivré un discours très touchant face aux parents des defunts ais aussi face à de nombreuses personnalités politiques comme le Premier ministre Édouard Philippe, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, ou encore la ministre des armées Florence Parly, déplacés pour l'événement.

Lors de son discours, le chef de l'État a précisé que les deux militaires étaient "morts en héros", tout en affirmant que "La France est une nation qui n'abandonne jamais ses enfants". Des propos qui font penser notamment à Sophie Pétronin, une française détenue en otage au Mali depuis le 27 décembre 2016.